A A A

Les PCAA nuisent à la rentabilité de Desjardins Sécurité financière au 1er trimestre

28 mai 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Le bénéfice net de Desjardins Sécurité financière (DSF) a fondu de 27 % pour s’établir à 36,3 millions de dollars au 1er trimestre de 2008.

DSF impute cette baisse de rentabilité aux turbulences des marchés financiers et aux placements détenus sous forme de PCAA. Ces derniers ont été dévalués de 13,6 millions de dollars. «Sans cette détérioration, le bénéfice net du premier trimestre de 2008 aurait été identique à celui enregistré pour les trois premiers mois de 2007», a indiqué DSF. L’an dernier, DSF a affiché un bénéfice net de 49,8 millions de dollars.

En assurance collective, le volume de primes provenant des groupes et des entreprises s’est chiffré à 393 millions de dollars, en hausse de 16 % sur l’an dernier. Les ventes en assurance pour les groupes et les entreprises ont totalisé 41,3 millions de dollars.

En assurance individuelle, les ventes réalisées par l’intermédiaire de SFL, de Desjardins Sécurité financière Réseau indépendant et par les conseillers attitrés des caisses Desjardins se sont élevées à 9,8 millions de dollars, soit 5,4 % de mieux qu’en 2007. Le volume de primes brutes a atteint 120 millions de dollars, en hausse de 3 %.

En épargne, les ventes globales ont été de 312 millions de dollars. Du côté individuel, le total des ventes s’est élevé à 93,7 millions de dollars, en hausse de 9 millions de dollars comparativement 1er trimestre de 2007. En épargne-retraite collective, les ventes ont atteint  55,4 millions de dollars.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000