A A A
Épargne

Les 5 plus gros CELI au Canada

16 mars 2015 | Julie Cazzin, MoneySense | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Tout le monde aime l’excitation que procure une bonne course, et les petits investisseurs n’y échappent pas.

C’est pourquoi le magazine MoneySense a lancé, en 2013, la première Grande Course au CELI : un concours destiné à déterminer qui, au Canada, avait le plus fait fructifier ses investissements depuis l’introduction des comptes d’épargne libre d’impôt, en 2009. Puisque tous avaient profité des mêmes droits de cotisation — 31 000 $ —, la lutte était équitable.

Pour la deuxième année de suite, MoneySense s’est donc lancé à la recherche d’investisseurs qui avaient joué gros pour faire fructifier rapidement leur argent. Les gagnants de 2014, un couple, ont réussi à faire croître leurs investissements jusqu’à plus de 1 million de dollars!

N’importe qui au pays pouvait s’inscrire, et sur la soixantaine de candidatures reçues, les cinq personnes dont les soldes étaient les plus élevés au 31 octobre ont été retenues.

Risques et récompenses

Rick et Maureen O’Hanley Doucette, de Kelowna, en Colombie-Britannique, aiment prendre des risques. Ils ont acquis des milliers d’actions d’une minuscule société à micro capitalisation pendant toute la période de six ans. Nita Sproule, de Calgary, a préféré se concentrer sur l’achat d’actions de grandes sociétés aux reins solides.

Notons que le CELI des six gagnants ne constitue qu’une petite portion de leur portefeuille — souvent moins de 10 %. Ils sont donc prêts à prendre des risques, sachant qu’ils ont des investissements plus sûrs dans leur REER, le régime de retraite de leur entreprise ou leurs comptes non enregistrés.

« Le plus grand risque consiste à conserver l’argent de son CELI en espèces ou en CPG, et à se priver de le faire croître ; c’est le cas de 80 % des personnes qui y cotisent », dit Jason Heath, planificateur financier agréé de Toronto. Il recommande aux investisseurs de détenir des actifs à forte croissance ou générateurs de revenus, afin de profiter pleinement de l’allégement fiscal.

PREMIÈRE PLACEPlus de 1 million de dollars

Rick Doucette et Maureen O’Hanley Doucette, de Kelowna (C.-B.)
CELI de Rick : 516 297 $
CELI de Maureen : 509 784 $
Stratégie : tout investir dans un seul titre spéculatif

DEUXIÈME PLACE : 262 000 $

Shafik Hirani, de Calgary
Stratégie : parier gros sur des événements improbables

TROISIÈME PLACE : 100 021 $

Philippe Bergeron-Bélanger, Montréal
Stratégie : rechercher les nanocapitalisations à forte croissance

QUATRIÈME PLACE : 88 062 $

Nita Sproule, Calgary
Stratégie : chercher les occasions dans le secteur des valeurs à forte capitalisation

CINQUIÈME PLACE : 86 300 $

Milan Gonda, Edmonton
Stratégie : se concentrer sur un titre à la fois

Cet article a d’abord été publié dans le magazine L’actualité.

La rédaction vous recommande : 

 

 

 

Loading comments, please wait.