A A A

Les produits de base toujours en forte demande

26 février 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

La stagnation de l’économie américaine n’affaiblit pas la demande pour les matières premières, constatent les économistes de la Banque Scotia. Au contraire, l’indice Scotia des prix des produits de base a affiché une nouvelle augmentation record en janvier 2008, bondissant de 4,5 % par rapport au mois précédent et de 20,2 % comparativement à janvier 2007.

«Même si le ralentissement lié à la crise des prêts hypothécaires à risque continuera de faire baisser les prix des matériaux de construction, l’équilibre de l’offre et de la demande à l’échelle mondiale pour nombre de produits de base demeure serré«, a indiqué la Scotia.

Le pétrole, la potasse, le blé et l’or ont tous atteints de nouveaux sommets en janvier. L’indice des produits agricoles a été le meneur, s’élevant à des niveaux sans précédent, soit en hausse de 56,7 % d’une année sur l’autre. L’indice des produits industriels (pétrole et gaz naturel, métaux et minéraux et produits forestiers) a aussi augmenté considérablement.

Selon les économistes de la Scotia, le prix du pétrole tournera autour des 90 $US le baril en 2008 et en 2009. Ils croient que l’OPEP ne répétera pas son erreur de la fin des années 1990, lorsqu’il avait haussé sa production tout juste avant le début de la crise de change asiatique en 1998, provoquant ainsi une chute à 10 $US.

L’indice des métaux et des minéraux, qui avait reculé en décembre, a connu une forte reprise en janvier. Les prix de la potasse et du soufre, les minéraux entrant dans la production d’engrais, «continuent de caracoler d’un record à l’autre», note la Scotia. Dans un contexte de faiblesse du dollar américain, l’or a atteint de nouveaux sommets. Dans l’ensemble, le prix des métaux de base ont rebondi au cours de janvier.

Les produits alimentaires participent également à l’emballement des prix. Ceux du blé sont dignes de mention. Alors que la moyenne des prix pour la période de 2000 à 2007 a été de 4,69 $US, ils ont atteint 19,73 US le 15 février dernier.

Scotia anticipe une chute des stocks de blé au Canada, à la suite de nombreuses années de piètres conditions de culture et de forte demande pour la produits d’aliments et d’éthanol à base de blé fourrager des Prairies. Les prix devraient donc demeurer élevés «pendant une assez longue période».
 
Seul l’indice des produits forestiers a reculé en janvier. «Les prix du bois et des planches orientés ont reculé au-dessous du niveau des coûts de production moyens dans de nombreuses régions de l’Amérique du Nord, ce qui a contrebalancé les hausses de la pâte KBRN, du papier journal et du papier satiné A», a précisé la Scotia.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000