A A A
Affaires

Les Québécois investiguent davantage

29 mars 2010 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

conseillers_portables_426La campagne de sensibilisation de l’Autorité des marchés financiers (AMF) «Avant d’investir, investiguez» semble avoir cartonné. En effet, l’AMF observe une hausse de plus de 70 % des appels de consommateurs à son centre d’information, comparativement à la même période l’année précédente.

Environ le quart de ces appels visent à vérifier le droit et la portée de pratique des personnes qui offrent des produits ou des services financiers. Pour l’AMF, il s’agit d’un «réflexe de base en matière de prévention de la fraude».

Depuis le début de la campagne, lancée en novembre dernier au coût d’un million de dollars, l’AMF a distribué plus de 45 000 exemplaires de ses diverses brochures d’information. Son site Internet est de plus en plus fréquenté, et plus de 110 000 consultations ont été effectuées au Registre des entreprises et personnes autorisées à exercer. Dans ce dernier cas, c’est une hausse de plus de 50 000 consultations par rapport à la même période l’année précédente.

Afin de mesurer l’impact de sa campagne, l’AMF a commandé un sondage qui a été réalisé du 8 au 11 mars auprès de 1 000 participants. Apparemment, le message a passé. En effet :

* Plus du tiers des Québécois (36 %) connaissant l’AMF et ayant entendu parler ou vu la publicité avec l’animateur Guy Mongrain affirment avoir modifié leur comportement en situation d’investissement.

* 20 % des répondants ont été incités à s’informer auprès de l’AMF pour leurs questions d’investissement.

* 52 % des personnes sondées disent connaître le service d’éducation des investisseurs de l’AMF, qui offre des programmes d’information et de prévention. Il s’agit d’une augmentation de 23 % par rapport aux données recueillies à l’automne 2009, précise l’organisme de réglementation.

* 43 % des participants disent connaître le service d’assistance aux consommateurs, une hausse de 8 %.

«Les résultats de ce sondage et cette hausse d’appels au centre d’information sont très encourageants. Ils semblent nous indiquer que de plus en plus de Québécois adoptent un réflexe qui les rend moins vulnérables à la fraude», a indiqué Jean St-Gelais, président-directeur général de l’AMF.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000