A A A
Épargne

Les REEE, ces incompris

12 septembre 2012 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Vos clients ont vraisemblablement besoin de votre expertise dans la gestion de leurs régimes enregistrés d’épargne-études (REEE), indique un tout récent sondage de BMO Investissements.

En effet, l’étude révèle que 93 % des Canadiens ignorent quels types de produits de placement ils peuvent détenir dans un REEE. Outre les liquidités et les fonds communs, on peut y ajouter des certificats de placement garanti, des actions, des obligations et des fonds négociés en Bourse.

Cette souplesse permet de construire des portefeuilles dynamiques. BMO propose une stratégie simple, fondée sur la souscription de fonds assortis d’une date d’échéance cible qui est déterminée à l’avance. Ce type de produit permet aux investisseurs de choisir parmi différents horizons de placement, allant de cinq à 18 ans. La répartition de l’actif évolue d’année en année, passant progressivement de fonds d’actions à des fonds à revenu fixe et en quasi-espèces au fur et à mesure qu’approche leur date d’échéance.

Par ailleurs, bien que le gouvernement fédéral et Québec accordent de belles subventions aux REEE, un grand nombre de parents n’en profitent pas. Les freins les plus importants à l’utilisation des REEE sont le manque d’argent (ce que croient 60 % des personnes interrogées) et l’absence de sensibilisation.

Si c’est l’argent qui est le problème, BMO dit qu’il existe un certain nombre d’options pour remédier à la situation. Ainsi, il est possible de cotiser de petits montants à intervalles réguliers. On peut aussi inciter les parents et les amis à cotiser à titre de cadeau lors de l’anniversaire de l’enfant ou des fêtes de Noël.

BMO rappelle que les coûts des études supérieures ont augmenté de façon régulière au cours de la dernière décennie. Aujourd’hui, un programme universitaire de quatre ans peut coûter jusqu’à 60 000 $. Dans le cas d’un enfant né en 2012, les coûts associés à un programme de quatre ans pourraient s’élever à 140 000 $.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000