A A A
Argent

Les régimes à cotisation déterminée en difficulté

12 septembre 2013 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Les gains des marchés et la hausse du taux de rendement des obligations à long terme permettent aux régimes à prestations déterminées (PD) traditionnels de souffler un peu mieux, indique une étude de la firme Towers Watson.

Mais les régimes à cotisation déterminée (CD), eux, ne réussissent pas à profiter totalement de cette embellie, si l’on en croit le plus récent indice du départ à la retraite des régimes CD de Towers Watson.

En effet, cet indice démontre seulement une légère augmentation du taux de remplacement de revenu à la retraite, soit de 13,4 % à son niveau le plus bas en novembre 2012, à 15,2 % au 1er septembre 2013. « Comparativement à son niveau le plus haut de 22,3 % en décembre 2007, il est clair que les régimes CD continuent de faire face à des difficultés », dit la société de services professionnels.

Bien que les régimes CD et PD aient tous deux bénéficié de l’amélioration de la croissance des marchés, « les différences dans la conception des régimes en matière de capitalisation ont contribué à la différence de rendement relatif réalisé », souligne Towers Watson.

Une distinction importante entre les deux types de régime est « l’inertie des participants aux régimes CD quant au suivi de leurs choix d’investissement ». Au contraire, les promoteurs de régimes PD ont su utiliser la meilleure situation financière pour envisager des stratégies de gestion du rapport risque/rendement, comme la réduction de risque, afin de sécuriser une portion des gains récents du marché.

En outre, les travailleurs qui participent à des régimes CD n’effectuent pas de contributions supplémentaires pour compenser le faible rendement des années passées, alors que les promoteurs des régimes PD en font. Au cours des cinq dernières années, il y a eu très peu de changement dans les niveaux de cotisation CD maximums de l’employeur et des employés. Pour près de 75 % des régimes, les taux de cotisation de l’employeur sont demeurés inchangés.

Selon l’étude de Towers Watson, 78 % des répondants de régimes CD affirment que la sécurité de la retraite est devenue un enjeu plus important depuis les trois dernières années pour les employés en milieu de carrière.

Cependant, seulement 23 % d’entre eux s’attendent à ce que leur régime de retraite devienne un élément plus important de la stratégie de rémunération globale de leur organisation au cours des cinq prochaines années. Dix-huit pour cent pensent qu’ils seront un élément moins important.

 

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000