A A A

Les règles concernant l’épargne-retraite doivent changer, dit le Groupe Investors

19 mars 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(19-03-2007)À quelques heures du dépôt du budget fédéral, le Groupe Investors exhorte le gouvernement à apporter trois modifications aux règles relatives à l’épargne-retraite au pays.

1. Revoir le mécanisme de récupération du supplément de revenu garanti(SRG). Pour déterminer si une personne a droit de recevoir le SRG, Ottawa tient compte actuellement des revenus en provenance d’un REER ou d’un FERR. Cela a pour effet d’exclure un grand nombre de personnes aînées du droit de toucher le SRG, même si elles gagnent un faible revenu. Le Groupe Investors demande donc au fédéral de ne plus considérer les revenus d’un REER ou d’un FERR dans le calcul de l’admissibilité au SRG.

2. Instaurer un régime d’épargne à impôts prépayés. Ce serait un moyen « d’aider les Canadiens à faible revenu à épargner pour la retraite », dit Investors. En vertu de ce régime, qui est proposé par divers groupes depuis quelques années, les Canadiens pourraient cotiser à un régime d’épargne-retraite comparable à un REER, mais sans bénéficier des avantages de l’imposition reportée. Toutefois, les cotisations et le revenu gagné sur tous les placements pourraient, à certaines conditions, être retirés en franchise d’impôt.

3. Augmenter l’âge limite auquel il est obligatoire de transformer un REER en FERR. Le Groupe Investors estime que « la conversion obligatoire des REER à 69 ans paraît dépassée » à la lumière des nouvelles réalités de la retraite. Il demande donc à Ottawa d’augmenter de 3 à 5 ans l’âge auquel on doit transformer son REER en FERR.

À la suite d’une enquête, le Groupe Investors a révélé récemment que 56 % des Canadiens actifs croyaient qu’ils n’auraient pas assez d’argent s’ils prenaient une retraite complète. De ce groupe, les deux tiers ont indiqué que le revenu de leur ménage était inférieur à 60 000 $ par année. « Il ne fait aucun doute que les programmes actuels d’épargne-retraite devront être modifiés dans un proche avenir », conclut l’entreprise.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000