A A A
Établissements

Les reprises hypothécaires toujours à la hausse

7 avril 2014 | Anabel Cossette Civitella | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Depuis décembre 2013, les propriétaires québécois sont de plus en plus nombreux à devoir rendre leur maison à leur prêteur hypothécaire.

Mais quel est le portrait type de l’ex-propriétaire?

Il vient généralement de Laval-Laurentides, de la Montérégie-Rive-Sud de Montréal ou de l’Outaouais, régions où la moitié des reprises s’effectuent. Il a aussi un solde de créance de 250 800 $ à payer. Par opposition, le mois dernier, le solde des propriétaires se chiffrait plutôt à 185 000 $.

Selon les chiffres de la firme GDL Crédit Ressource, l’an dernier, 147 propriétaires ont dû laisser leur maison aux mains des prêteurs, contre 209 en mars 2014, une hausse de 14,2 %. De manière globale, la hausse de reprises hypothécaires se tient autour de 14 % depuis décembre.

La firme GDL Crédit Ressource a comptabilisé en janvier dernier 612 délaissements ou reprises de maisons, volontaires ou forcés, soit 84 de plus que dans le premier trimestre de 2013.

Quoiqu’il soit encore trop tôt pour avancer que la tendance se maintiendra en avril, les chiffres abondent en ce sens. Le nombre de préavis – avis de paiement émis par la banque 60 jours avant le défaut de paiement – est en légère hausse. GDL a observé une augmentation de 1,3 % des préavis en mars avec des montants de 201 000 $.

À lire : Les faillites personnelles en hausse au Québec

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques