A A A

Les ventes du secteur de la fabrication ont fortement reculé en décembre

18 février 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les ventes du secteur de la fabrication ont fortement reculé en décembre

Les ventes du secteur de la fabrication ont fortement reculé en décembre

Selon l’enquête mensuelle sur les industries manufacturières de Statistique Canada, les ventes des fabricants ont accusé des pertes de 3,4 % en décembre, se chiffrant à 48,6 milliards de dollars, leur plus bas niveau en trois ans. La durée plus longue que prévu des fermetures de plusieurs usines d’assemblage de véhicules automobiles est surtout responsable de ce repli significatif des ventes. Sauf pour les pièces et les véhicules automobiles, les ventes totales des fabricants n’ont baissé que de 0,8 %.

Malgré la force continue des principales industries dominées par les prix, l’activité de fabrication générale a diminué dans quatre des cinq derniers mois, entre autres à cause de replis importants du volume des produits fabriqués.

Selon les prix de 2002, en décembre, les ventes des fabricants ont chuté de 5,8 % jusqu’à 46,7 milliards de dollars, leur plus bas niveau depuis août 2003, quand une panne de courant généralisée avait affecté la production en Ontario. En excluant le secteur du matériel de transport, les ventes aux prix de 2002 ont plutôt diminué de 2,1 %.

En décembre, 16 des 21 industries manufacturières ont vu leurs ventes s’écrouler. Parmi les plus importantes circonstances contribuant à freiner le secteur de la fabrication, l’appréciation fulgurante du dollar canadien a fait monter le coût des produits fabriqués au Canada pour de nombreux clients étrangers.

Parallèlement, les récents indices laissent penser que l’économie américaine se dirige vers une récession qui pourrait affecter négativement le secteur canadien de la fabrication. C’est pourquoi, comme l’indique l’Enquête sur les perspectives du monde des affaires de janvier, les fabricants appréhendent des baisses de la production et de l’emploi lors du premier trimestre de 2008. Déjà en décembre, 33 000 employés de moins qu’en novembre ont desservi le secteur de la fabrication. Le nombre d’emplois a dégringolé de près de 130 000 (-6,2 %) par rapport à décembre 2006, selon l’Enquête sur la population active.

En termes de production, les véhicules automobiles, les produits du bois et les produits minéraux non métalliques sont principalement à l’origine de la baisse des ventes de décembre. Celles des constructeurs de véhicules automobiles ont chuté de 24,9 %, atteignant 3,8 milliards de dollars. En plus des fermetures habituelles durant les fêtes, certains fabricants ont prolongé la fermeture pour faire l’inventaire et renouveler l’outillage, contribuant ainsi largement à la plus grande perte mensuelle depuis 1996.

L’affaiblissement général de l’économie américaine a contribué à la débandade du secteur canadien de l’automobile, la majeure partie des véhicules automobiles fabriqués au Canada étant expédiés aux États-Unis. Un déclin marqué de la construction résidentielle aux États-Unis a aussi influencé le recul général de 8,3 % des ventes des fabricants de produits du bois en décembre, totalisant 1,9 milliard de dollars, le plus bas niveau en 12 ans. Enfin, après une série de hausses mensuelles, les ventes des fabricants de produits minéraux non métalliques (industrie étroitement liée au secteur de la construction) ont baissé de 12,4 %, se fixant à 1,1 milliard de dollars.

Quant aux produits du pétrole et du charbon, la hausse des prix a continué d’accroître la valeur des ventes des fabricants de cette industrie. En décembre, les ventes des usines ont bondi de 6,2 % pour un total de 6,3 milliards de dollars, certaines raffineries étant de nouveau en pleine production après des fermetures temporaires. Les prix ont progressé de 2 % pour le mois et de près de 30 % depuis le début de 2007.

En décembre, la fabrication a régressé dans la plupart des provinces. En Ontario, la chute de 6,4 % des ventes de véhicules automobiles (atteignant 22,5 milliards de dollars) a dominé l’importante baisse des ventes des fabricants. Parmi les six provinces en baisse, l’Ontario a déclaré la perte la plus significative des ventes générales.

Au Québec, les ventes des fabricants ont décliné de 2,1 % pour atteindre 12,1 milliards de dollars, entre autres à cause des industries de l’équipement de transport et des produits du bois. En Alberta, ces ventes ont perdu 1,2 % pour s’établir à 5,5 milliards de dollars. À Terre-Neuve-et-Labrador (+62,2 %), au Nouveau-Brunswick (+1,6 %), au Manitoba (+0,7 %) et en Saskatchewan (+1,4 %), elles ont toutefois connu des hausses.

Pour ce qui est de l’année 2007 en entier, malgré l’appréciation rapide de la monnaie, la hausse des coûts de l’énergie et le marché d’exportation américain affaibli, le secteur canadien de la fabrication a réussi à se maintenir surtout grâce à la hausse des prix. Les gains marqués du pétrole et des métaux de première transformation ont stimulé le secteur, les ventes avançant légèrement de 0,3 % par rapport à 2006, pour s’établir à 612,9 milliards de dollars.

En 2007, la fabrication des produits du pétrole et du charbon a grimpé de 8,6 %, profitant du niveau record des prix mondiaux du pétrole brut. À la fin décembre, ils frisaient les 100 $ US le baril. La fabrication des métaux de première transformation a gagné 5 % grâce à la forte demande des marchés asiatiques. Toutefois, les ventes des fabricants de véhicules automobiles (-3,2 %) et de produits du bois (-15,8 %) ont faibli face aux défis du marché.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000