A A A
Épargne

L’heure juste sur la retraite, selon Fidelity

12 août 2014 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les retraités obtiennent-ils les services nécessaires et désirés de la part de leur conseiller? Comment envisagent-ils le financement de leur retraite? Que craignent-ils une fois hors du marché du travail? Le rapport de l’Enquête de 2014 de Fidelity entend répondre à ces questions, en plus d’exposer les perspectives régionales sur les enjeux que pose la retraite.

Parmi les retraités qui ont un conseiller, 71 % disent avoir la retraite souhaitée, selon le document. Le même constat se chiffre à 53 % pour ceux n’ayant pas de conseiller.

D’autres chiffres chez les répondants qui font affaire avec un conseiller :

– 88 % font confiance aux avis reçus;

– 27 % ont rédigé un plan de retraite;

– 55 % des préretraités ont un testament ou un plan successoral.

Cliquez pour agrandir.

Financement de la retraite

Au chapitre du financement de la retraite, on note que :

– 52 % des préretraités prévoient continuer de travailler pendant leur retraite;

– 48 % des retraités qui travaillent le font pour des raisons financières;

– 23 % des retraités travaillent à temps partiel ou à temps plein pour un employeur;

– 40 % des retraités craignent que la volatilité des marchés n’affecte leur revenu de retraite provenant de l’épargne;

– 51 % des retraités ont pris leur retraite plus tôt que prévu.

Endettement : le moment de choisir

Plus de retraités s’attendent à avoir des dettes une fois à la retraite. Face à cette situation, plusieurs ont pour plan d’utiliser la valeur nette de leur propriété pour financer leur retraite.

Peter Drake, vice-président, Retraite et recherches économiques à Fidelity Investments Canada, ne considère pas cela comme une « stratégie efficace pour générer un revenu de retraite ».

Selon l’enquête, le pourcentage des gens très ou plutôt susceptibles d’utiliser leur maison pour générer un revenu s’établit à 33 % chez les préretraités et à 17 % chez les retraités.

L’indice des personnes ayant déjà vendu leur résidence ou contracté une hypothèque se chiffre à 6 % chez les préretraités et 13 % chez les retraités.

Les cinq grandes menaces

Le document identifie cinq menaces pour la sécurité financière à la retraite et présente un tableau illustrant le niveau de risque anticipé.

 

 

 

 

 

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques