A A A

L’IFIC presse Ottawa d’améliorer les régimes d’épargne-retraite

4 septembre 2009 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

« Nous sommes à la croisée des chemins, car nous compterons bientôt le plus grand nombre de retraités de notre histoire. Si nous ne choisissons pas de solutions qui permettent aux gens de prévoir davantage pour la retraite, ils devront s’en remettre à l’État et aux contribuables des générations futures. »

Ce constat troublant de l’Institut des fonds d’investissement du Canada (IFIC) l’incite à faire pression encore une fois sur Ottawa pour que législateur améliore les régimes canadiens d’épargne-retraite.

Dans une lettre adressée au Comité permanent de la Chambre des communes sur les finances, l’IFIC y va de 6 revendications :

1. Lorsque les conjoints sont âgés de moins de 65 ans, leur permettre de partager entre eux les prestations provenant d’un REER ou d’un FERR, par exemple. Actuellement, ils peuvent le faire avec des rentes, mais pas avec les retraits d’un régime de retraite enregistré.

2. Réduire les facteurs de retrait minimaux de FERR en fonction d’une plus longue espérance de vie.

3. Dans le calcul des prestations de la Pension de la sécurité de la vieillesse et du Supplément de revenu garanti, retirer la majoration des dividendes du calcul du « revenu net ».

4. Lorsque des dividendes admissibles sont versés dans un régime enregistré, accorder le crédit d’impôt pour dividendes.

5. À compter de 2009, permettre aux contribuables d’inscrire une perte nette en capital de 5 000 $ applicable à toute source de revenu.

6. Corriger le traitement inéquitable de la taxe d’accise imposée aux REER collectifs et individuels.

Ces mesures, dit l’IFIC, pourraient aider les Canadiens à épargner davantage en vue de la retraite, dès maintenant, et à plus long terme. « Le Canada représente un bel équilibre des responsabilités entre les gouvernements, les employeurs et les particuliers au chapitre de l’épargne-retraite, et avec les changements démographiques à venir, nous souhaitons préserver cet équilibre », note l’IFIC.

Ce n’est pas la première fois que l’IFIC presse Ottawa d’améliorer les régimes d’épargne-retraite. En août 2008, l’organisme avait présenté les mêmes revendications à ce même comité sur les finances, sans succès de toute évidence.

Qu’en pensez-vous ?
Ces 6 revendications vont-elles assez loin ? Êtes-vous d’accord ? D’autres mesures seraient aussi souhaitables ?

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000