A A A

L’impôt pour les nuls

23 octobre 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Lors d’un récent test sur l’impôt commandité par la Corporation Financière Mackenzie, le contribuable canadien moyen n’a été en mesure de répondre correctement qu’à 3 questions sur 10. Il obtient ainsi la médiocre note F.

Les Québécois ont été les plus faibles de la classe. En effet, 41 % d’entre eux n’ont fourni qu’une seule bonne réponse sur 10, ou moins. Les Manitobains et les Saskatchewanais ont été les plus forts : 4 % d’entre eux ont obtenu 80 % ou plus.

Il faut dire que le test était assez pointu et comportait plusieurs questions relatives aux récents changements apportés au régime fiscal canadien. « Les Canadiens devraient consulter un conseiller afin d’assurer qu’ils tirent pleinement avantage des nouvelles déductions et des nouveaux crédits », a indiqué la firme Mackenzie.

Encore faut-il que le conseiller ait une bonne connaissance de la fiscalité canadienne. Pour voir où vous en êtes à ce chapitre, voici les questions du test.

1. Vous avez le droit de contribuer à un REER jusqu’à l’âge de 69 ans seulement.
(Réponse : Faux. 20 % ont répondu correctement.)

 2. La limite de la contribution que je peux effectuer à chaque année au régime enregistré d’épargne-études(REEE)de mon enfant est de 4 000 $.
(Réponse : Faux. 17 % ont répondu correctement.)

3. Une personne âgée de 65 ans peut affecter jusqu’à 50 % du revenu de leur fonds enregistré de revenu de retraite(FERR)à leur conjoint.
(Réponse : Vrai. 42 % ont répondu correctement.)

4. Si un parent transfère un actif en copropriété avec un enfant adulte, il y a partage égal, soit 50/50, de l’impôt sur le revenu à payer.
(Réponse : Faux 19 % ont répondu correctement.)

5. Vous pouvez payer vos enfants adultes qui prennent soin des enfants plus jeunes dans votre foyer et alors déduire le coût des dépenses liées au soin des enfants.
(Réponse : Vrai. 24 % ont répondu correctement.)

6. Des pertes en capital nettes dans une année peuvent être différées à n’importe laquelle des trois années d’imposition antérieures.
(Réponse : Vrai. 40 % ont répondu correctement.)

7. Vous pouvez récolter les avantages d’avoir effectué un don de charité sur votre déclaration de revenus de l’année 2007 en autant que le don soit fait avant le 1er mars 2008.
(Réponse : Faux. 26 % ont répondu correctement.)

8. Si je rachète ou si je vends une partie de mes fonds communs de placement ordinaire en 2007, je dois inclure 50 % de tout bénéfice réalisé sur ma déclaration de revenus en 2007.(Réponse : Vrai. 28 % ont répondu correctement.)

9.  Si je fais un don de certificats d’action négociés en Bourse, par exemple des certificats d’action de BCE, à des organismes charitables, je peux éviter de payer des impôts sur le gain capital peu importe la durée de temps qu’il m’a appartenu.
(Réponse : Vrai. 21 % ont répondu correctement).

 10. Je peux réclamer un crédit d’impôt pour l’année 2007 d’un maximum de 500 $ pour chaque enfant ayant moins de 16 ans, qui se sont inscrits cette année à une activité physique certifiée.
(Réponse : Vrai. 45 % ont répondu correctement.)

Loading comments, please wait.