A A A

L’industrie des fonds de couverture sous pression

17 juin 2005 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(16-06-05)L’Alternative Investment Management Association(AIMA), organisme de promotionde l’industrie des fonds de couverture au Canada, vient de publier unguide sur les pratiques saines en matière de commercialisation des placementalternatifs.

L’AIMA réagitainsi aux interrogations du Comité permanent des banques et du commercedu gouvernement du Canada, à celles du Comité de surveillancede la réglementation de l’ACCOVAM et aux inquiétudes desinvestisseurs qui se demandent s’ils récupéreront un jourle capital qu’ils ont injecté dans les fonds Portus et Norshield,notamment, dont les déboires défraient la manchette depuis plusieurssemaines.

Bien que l’AIMA nesoit pas un organisme d’autoréglementation, elle a le mandat d’éduquerses membres et d’informer les conseillers et les investisseurs sur lesrisques inhérents aux placements dans les produits alternatifs. La publicationde ce guide sur les pratiques saines(offert en anglais seulement)est un efforten ce sens.

Rappelons que l’ACCOVAMmanifeste beaucoup de scepticisme sur l’encadrement du secteur des fondsde couverture. La semaine dernière, elle a déclaré au Comitépermanent des banques et du commerce que l’expansion des fonds alternatifsravivait «certaines préoccupations» telles que les dispensesoctroyées par les lois sur les valeurs mobilières, les pratiquescommerciales de ces fonds, leur manque de transparence et «l’absenced’information sur les activités et la situation financièredes fonds de couverture».

Pour lire le guide sur lespratiques saines en matière d’investissement dans les placementalternatifs publié par l’AIMA, cliquezici.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000