A A A

L’inflation recule aux États-Unis

17 septembre 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Pour la première fois depuis un an, l’inflation a cédé du terrain aux États-Unis. L’indice des prix à la consommation a baissé en août de 0,1 % par rapport au mois précédent. C’est le premier recul de l’indice depuis août 2007.

Conforme aux prévisions des analystes, cette baisse fait suite à une hausse de 0,8 % en juillet. Elle est due essentiellement au repli des cours du pétrole, ont précisé les autorités américaines.

Si l’on exclut l’alimentation et l’énergie, les prix à la consommation ont augmenté de 0,2 % sur un mois, marquant un ralentissement par rapport à juillet (+0,3 %). Même si peu de composantes de l’indice affichent de véritables diminutions, « on sent tout de même un certain apaisement par rapport aux résultats décevants de juillet », a noté Francis Généreux, économiste senior au Mouvement Desjardins.

Fait saillant, les prix des produits énergétiques ont reculé de 3,1 % sur un mois, et de 27,2 % sur un an. « C’est la plus importante diminution des prix de l’énergie depuis octobre 2006 », a souligné le spécialiste. Cette tendance s’est poursuivie au début de septembre, mais une remontée est observée depuis que l’ouragan Ike est venu perturber la production des raffineries situées au Texas. « Le recul continu du prix du pétrole, qui a atteint 91 $US [mardi matin], devrait cependant faire redescendre le prix de l’essence », a indiqué Francis Généreux.

Celui-ci s’attendait à ce que le tassement de l’inflation aux États-Unis incite la Réserve fédérale à réduire les taux d’intérêt, mais Ben Bernanke et ses collègues en ont décidé autrement.

Loading comments, please wait.