A A A
Lecture

Littératie financière : les Canadiens se donnent la note de passage

1er novembre 2013 | Simeon Goldstein | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

La grande majorité des Canadiens se donnent la note de passage en matière de littératie financière, constate un rapport de BMO Groupe financier.

La troisième édition du rapport, qui mesure les connaissances et la compréhension des Canadiens en matière de finances personnelles, note néanmoins un résultat légèrement inférieur à celui de 2012 (91 % et 93 % respectivement)

On constate néanmoins que ce sont les Québécois et les résidents des provinces atlantiques qui sont les moins susceptibles de s’attribuer une note élevée. En effet, 39 % des Québécois se donnent un « A » ou un « B », par rapport à 50 % des Ontariens et 58 % des Albertains. La moyenne nationale est de 45 % affirme le rapport.

Néanmoins, selon BMO, de nombreux Canadiens pourraient avoir un faux sentiment de confiance dans le niveau de leurs connaissances financières. Près du tiers (31 %) de ceux qui s’attribuent un « A » n’ont pas pu répondre correctement à plus de la moitié des questions.

« La littératie financière est une question qui intéresse tous les Canadiens, quel que soit leur âge, et la poursuite de la mise en place de programmes qui favorisent l’acquisition de compétences dans ce domaine contribuera grandement au bien-être des familles ainsi qu’à l’économie en général », a déclaré L. Jacques Ménard, président du conseil de BMO Nesbitt Burns et vice-président du Groupe de travail sur la littératie financière.

Le rapport de BMO, basé sur un sondage effectué par Pollara, mesure également l’évolution de la confiance des Canadiens dans leur compréhension de divers termes financiers, dont REER et CELI. À l’échelle du pays, on note une baisse par rapport à l’année dernière.

Connaissances de divers termes financiers

  • Régime enregistré d’épargne-retraite (REER) : 75 % (Québec) ; 77 % (Canada).
  • Compte d’épargne libre d’impôt (CELI) : 57 % vs 67 %.
  • Certificat de placement garanti (CPG) : 48 % vs 59 %.

Finalement, on note que les hommes affirment généralement avoir de meilleures connaissances que les femmes. Les personnes plus âgées sont d’ailleurs plus susceptibles à connaître les produits financiers que les plus jeunes.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000