A A A

L’Ontario veut abolir la retraite obligatoire à 65 ans

9 juin 2005 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(09-06-05)Le gouvernement de l’Ontario joint les rangs du Québec, du Manitoba,de l’Alberta, de l’Île-du-Prince-Édouard, du Yukonet des Territoires du Nord-Ouest. Il veut abolir la retraite obligatoire à65 ans et a déposé mardi dernier un projet de loi en ce sens.

Le ministre responsable de la main-d’oeuvre, Chris Bentley parraine leprojet. «Les Ontariens sont en meilleure santé qu’avant etont une plus grande espérance de vie. Il serait injuste de les forcerà prendre leur retraite simplement parce qu’ils sont âgésde 65 ans», a-t-il indiqué. Les Ontariens pourraient donc tirerleur révérence au marché du travail à leur convenance.

Les réactions ont été instantanées. Le lobby Manufacturierset exportateurs du Canada(MEC), entre autres, a déclaré que cetteinitiative allait imposer des coûts supplémentaires aux entreprises,notamment en ce qui a trait à l’évaluation du rendementde la main-d’oeuvre. Selon Ian Howcroft, vice-président pour larégion de l’Ontario, les entreprises éprouveront beaucoupde difficulté à estimer le travail de leurs employés âgésde plus de 65 ans, car elles ne sauront jamais quand ils décideront d’accrocherleurs patins.

Les porte-parole syndicaux font preuve de scepticisme. Le présidentdes employés de la fonction publique ontarienne croit que les employeursen profiteront pour remettre en question des acquis obtenus à la suitede longues luttes et qu’ils soumettront les travailleurs à testsvisant à démontrer s’ils sont aptes ou non à conserverleur poste.

En outre, le projet de loi devra prévoir des exceptions en ce qui concernecertains corps de métier. Les pompiers, les policiers et les pilotesd’avions, par exemple, doivent respecter des normes minimales d’exigencesphysiques. Cela signifie qu’une personne de 65 ans ou plus devra démontrerqu’elle est encore capable de remplir ces fonctions.

Dans son projet de loi, l’Ontario garantit l’accès aux avantagesdéjà consentis aux personnes de l’âge d’or.Ainsi, un aîné qui décide de continuer à travaillerpourra quand même recevoir sa pension de la Sécurité dela vieillesse et sa rente de retraite du Régime de pension du Canada.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000