A A A
Justice

Luc Tessier coupable de 24 chefs d’accusation

1er mars 2011 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

justice_loi_cour_statue_425Le pseudo-conseiller Luc Tessier a été déclaré coupable d’avoir agi à titre de courtier en valeurs sans être inscrit (2 chefs d’accusation) et d’avoir aidé la société Groupe Financier Inter Continental S.A. (GFIC) et Méga Prêt 2000 à procéder à des placements illégaux (22 chefs).

Les représentations sur sentence auront lieu le 1er avril prochain.

Luc Tessier et ses acolytes ciblaient des investisseurs presque tous âgés de plus de 50 ans. Ils leur offraient des produits financiers censés générer des rendements faramineux. Aucun prospectus n’a été visé. Les victimes payaient généralement en argent liquide, soit à GFIC, à Méga Prêt 2000 ou à Luc Tessier lui-même.

Dans les jours suivant la transaction, les investisseurs se voyaient remettre un contrat signé par Luc Tessier accompagné d’un certificat de prêt. Ils ont commencé à recevoir l’intérêt mensuel de leur placement en mains propres et en espèces sonnantes. Puis, les paiements ont cessé. Les investisseurs laissés pour compte ont été convoqués à une réunion houleuse où on leur a demandé d’autre argent, puisque la compagnie éprouvait des difficultés financières.

Alertée de cette situation, l’Autorité des marchés financiers a institué une enquête qui a permis de découvrir le pot aux roses. C’est en mai 2008 qu’elle a intenté des poursuites contre Luc Tessier.

Loading comments, please wait.