A A A
Comptoir/guichet

Maman, j’ai besoin d’argent!

25 août 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Nous apprenions la semaine dernière que près de la moitié des étudiants postsecondaires canadiens craignent de manquer d’argent au cours de leur année d’étude. Que font-ils dans cette situation? C’est la question à laquelle répond un nouveau sondage de la Banque CIBC, et la réponse est fort simple : ils demandent de l’aide à leurs parents.

En effet, 51 % des parents ayant des enfants faisant des études postsecondaires disent que ceux-ci leur ont demandé du soutien financier supplémentaire au cours de la dernière année scolaire parce qu’ils ont manqué d’argent.

« Certains enfants traitent leurs parents comme un guichet automatique personnel. Mais ils doivent comprendre que les parents peuvent ne pas être toujours disposés ou capables de donner ces sommes supplémentaires, explique Sarah Widmeyer, directrice générale et chef, Services consultatifs de gestion de patrimoine à la Banque CIBC. Il est essentiel d’enseigner des notions de base sur les finances et l’établissement d’un budget aux enfants avant de les envoyer au collège ou à l’université. »

D’ailleurs, pas moins de 86 % des parents estiment être de bons exemples à suivre en ce qui a trait à la planification financière. Environ 70 % d’entre eux ont également épargné ou épargnent actuellement pour les études de leurs enfants.

« De toute évidence, il ne vous suffit pas de fournir le bon exemple sur le plan financier pour que vos enfants comprennent comment gérer leurs propres finances, ajoute-t-elle. C’est pourquoi il est essentiel de leur enseigner l’importance d’équilibrer leur budget dès le début de leur adolescence, car cette leçon devient bien plus difficile s’ils l’apprennent lorsqu’ils partent vivre seuls pour la première fois. »

TOUS DANS LE MÊME BATEAU

Selon le sondage, dépasser son budget est monnaie courante chez les jeunes, peu importe le revenu familial. Les étudiants provenant d’un ménage dont le revenu annuel dépasse les 75 000 $ sont presque aussi susceptibles de demander des fonds supplémentaires à leurs parents que ceux issus de ménages gagnant moins de 50 000 $ par année.

Sarah Widmeyer suggère aux parents de prévenir leurs enfants que s’ils demandent plus d’argent, ils devront être prêts à montrer et justifier le suivi de leurs dépenses.

« Si votre enfant vous demande plus d’argent, vous devriez vous assoir avec lui et établir un budget, qui indique la façon dont il prévoit utiliser les fonds supplémentaires et les gérer jusqu’à la fin de l’année scolaire », explique-t-elle, en donnant également quelques conseils aux étudiants en cette période de rentrée scolaire : faire la distinction entre les besoins et les désirs passagers, élaborer un budget, emprunter de façon responsable et commencer à établir des antécédents de crédit.


La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques