A A A
Assurance

Manuvie perd 300 millions au 2e trimestre

10 août 2012 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Une charge de 677 millions de dollars liée à des hypothèses sur les taux d’intérêt à long terme a fait basculer la rentabilité de la Financière Manuvie au 2e trimestre.

Le numéro un de l’assurance au pays a inscrit une perte nette de 300 millions de dollars, ou 0,18 $ par action. L’an dernier, Manuvie avait affiché un profit de 0,26 $ par action.

Malgré ce recul, Manuvie est parvenue à battre les prévisions des analystes qui prévoyaient une perte de 0,48 $ par action. Les investisseurs ont semblé se satisfaire de ces résultats et ont maintenu le cours de l’action qui a clôturé, jeudi, en hausse de 0,65 % à 10,90 $.

Au cours du 2e trimestre, « les couvertures ont été très efficaces, la stratégie a été bien mise à exécution, les souscriptions d’assurance ont été vigoureuses et des records ont été établis dans plusieurs unités », a indiqué Manuvie.

En Asie, la croissance des souscriptions d’assurance a été de plus de 10 % dans certains territoires. Manuvie a établi des records au Japon, à Hong Kong et en Indonésie.  Elle a lancé des activités au Cambodge, 11territoire asiatique où Manuvie s’est implantée.

Au Canada, les souscriptions de produits d’assurance ont été de près de 200 % plus élevées qu’en 2011, en raison des souscriptions records du secteur Assurance collective et de la forte croissance des souscriptions dans le secteur Marchés des groupes à affinités. « L’accroissement substantiel des souscriptions du secteur Assurance collective s’explique surtout par la conclusion d’un contrat de grande taille et témoigne de notre stratégie visant à poursuivre la croissance de notre Division canadienne équilibrée », a commenté Manuvie.

Aux États-Unis, les souscriptions de produits d’assurance ont baissé de 2 %. Afin de réduire son profil de risque, Manuvie a majoré le prix des nouveaux contrats d’assurance de soins de longue durée, ce qui s’est reflété sur les ventes.

Du côté de la gestion de patrimoine, les souscriptions de produits ont reculé en Amérique du Nord, essentiellement en raison du contexte macroéconomique et concurrentiel. Toutefois, Manuvie a réalisé un autre record historique de 514 milliards de dollars de fonds gérés, malgré la faiblesse des marchés des actions.

L’entreprise a prévenu les investisseurs que les prochains trimestres pourraient être laborieux. Des changements à sa base actuarielle sont prévus pour le 3e trimestre. De plus, l’incidence du contexte macroéconomique défavorable « fait en sorte que nos objectifs de 2015 seront plus difficiles à atteindre », a signalé Manuvie.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000