A A A
Économie

Marché boursier : ça gaze en Europe

11 janvier 2013 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Les actions européennes poursuivent sur leur lancée de fin d’année 2012 et continuent de rouler carrosse.

En fait foi l’Indice Russell pour la zone euro, qui affiche une performance de +2,4 % au cours de la première semaine de 2013. Avec +3,4 %, les actions cycliques ont surpassé les actions dites défensives (+1,1 %).

Cela fait suite à un comportement similaire observé au cours du 4e trimestre de 2012, lors duquel l’Indice Russell dynamique pour la zone euro (+ 8,3 %) a surclassé l’indice Russell défensif pour la zone euro (+ 4,1 %).

Le tableau ci-dessous indique, par ordre décroissant de gain, les pays les plus performants depuis le début de l’année, de même que leur rendement du 4e trimestre de 2012.
 

2013 à ce jour 4e trimestre 2012
Grèce

8,7 %

9,5 %

Finlande

5,3 %

9,2 %

Italie

4,2 %

7,8 %

Autriche

3,5 %

15,5 %

Espagne

3,4 %

7,6 %

Luxembourg

2,9 %

4,4 %

Irlande

2,9 %

2,0 %

Pays-Bas

2,2 %

2,6 %

France

1,9 %

8,1 %

Allemagne

1,6 %

5,9 %

 

« Les actions européennes demeurent volatiles et dépendent bien trop de la progression des politiques, mais elles ont affiché des performances relatives robustes comme le prouvent les récents retours des indices », a commenté Russell Investments Europe.

Les récentes performances des marchés boursiers européens laissent supposer que les préoccupations relatives aux politiques sur le degré de la crise ont peut-être diminué dans cette région, car les États-Unis ont résolu, du moins temporairement, leur problème de précipice fiscal.

Pour Russell, les gains des actions européennes cycliques suggèrent la poursuite d’une approche encline aux risques de la part des investisseurs européens.

Loading comments, please wait.