A A A

Marchés mondiaux CIBC mise encore sur les actions canadiennes

27 mai 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

«Les actions canadiennes, particulièrement celles des secteurs de l’énergie et des matériaux qui se sont imposées récemment, demeureront probablement les meilleurs choix pour faire partie d’un portefeuille au cours des 12 à 18 prochains mois.»

Voilà l’un des conclusions que tire le courtier Marchés mondiaux CIBC dans son plus récent rapport sur les perspectives de profits au Canada.

L’optimisme de CIBC vis-à-vis des actions canadiennes s’explique par la bonne tenue des bénéfices des entreprises d’ici. Le courtier estime que l’effet d’entraînement des secteurs de l’énergie et des ressources, conjugué au «raffermissement graduel» de l’économie aux États-Unis, devrait permettre aux bénéfices de retrouver rapidement un solide taux de croissance de près de 30 % au cours du deuxième semestre de l’année.

Marchés mondiaux CIBC révise donc à la hausse les prévisions de profits pour les entreprises du TSX. La progression pourrait atteindre 21 % en 2008 et 12 % en 2009. Ces données dépassent les prévisions émises en 2007 quant à une hausse de 12 % et une progression de 10 % pour le S&P 500 en 2008. L’augmentation annuelle moyenne des gains du TSX au cours des 25 dernières années se situe à 7 %.

Pour Marchés mondiaux CIBC, au moins trois indices d’une forte croissance apparaissent sur plusieurs fronts. Ainsi :
* Les économies étrangères surmontent les difficultés causées par le ralentissement découlant de la crise du logement aux États-Unis beaucoup mieux que ce que nombre d’observateurs avaient prévu. Cela est de bon augure pour le TSX dont la pondération en titres du secteur des ressources est de près de 50 %.
* Le tremblement de terre qui vient de frapper la Chine pourrait faire augmenter la consommation de marchandises dans les prochains trimestres, alors que l’accent sera mis sur les activités de reconstruction qui nécessitent une grande quantité de métaux. La consommation de pétrole devrait également progresser dans ce pays pour remplacer les centrales hydro-électriques et au charbon mises à l’arrêt par le séisme.
* Chaque hausse de 1 $ du prix du baril de pétrole entraîne une hausse de 700 à 800 millions de dollars des bénéfices des entreprises pétrolières et gazières du TSX.

Qui plus est, Marchés mondiaux CIBC note que les entreprises du secteur des technologies afficheront également une certaine vigueur en progressant de 80 % en 2008, même si leurs évaluations tiennent déjà compte d’un niveau élevé de croissance.

Pour consulter le rapport de Marchés mondiaux CIBC (en anglais), cliquez ici

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000