A A A

Marchés mondiaux CIBC prévoit une diminution de 100 points des taux d’intérêt

29 septembre 2006 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(29-09-2006)Marchés mondiaux CIBC persiste et signe. En raison de la « mollesse de l’économie du centre du Canada », la Banque du Canada devra réduire son taux de financement à un jour de 100 points de base, soit à 3,25 %, d’ici la fin de la prochaine année.

Il y a trois semaines, cette firme de courtage soutenait que les taux d’intérêt au Canada baisseraient en raison de la faiblesse de l’économie américaine.

Les réductions s’effectueront au rythme de quatre coupures de 25 points de base chacune. Cela aura pour effet de « calmer le dollar » et de relancer l’économie mal en point du centre du pays.

Et puis, même une réduction de 100 points de base ne permettrait au PIB canadien d’atteindre qu’un taux de croissance « décevant » de 2,5 % en 2007, indique Marché mondiaux CIBC. En outre, cette croissance sera marquée de graves disparités régionales : les provinces riches en ressources, comme l’Alberta, continueront à s’enrichir alors que le cœur industriel du pays devra encore se débattre.

« Le ralentissement de l’économie américaine et un dollar canadien à 90 cents ont poussé le secteur manufacturier à se départir de plus de 10 % de sa main-d’œuvre depuis 2002. La plupart de cette perte est survenue en Ontario. Comme les exportations aux États-Unis représentent 33 % du PIB canadien, l’Ontario pourrait perdre jusqu’à 50 000 autres emplois dans le secteur de la fabrication », précise la firme de courtage.

Marchés mondiaux CIBC prévoit par ailleurs que la Réserve fédérale américaine n’effectuera que trois diminutions de 25 points de base au cours de la même période. Comme les taux canadiens continueront de fléchir par rapport aux taux américains, les différentiels négatifs des taux d’intérêt à un jour se gonfleront à 125 points de base d’ici la fin de 2007.

Cela semble de bon augure pour les détenteurs d’obligations canadiennes à long terme. Ils peuvent s’attendre à une reprise du prix de leurs obligations pouvant atteindre 10 points « puisque les rendements de référence des obligations à long terme perdront jusqu’à 50 points de base en réponse aux nombreuses réductions devant être effectuées par la Banque du Canada ».

Marchés mondiaux CIBC croit que l’indice S&P/TSX atteindra le niveau record de 13 000 points au cours des 12 prochains mois. En effet, dit-elle, près de 40 % de la capitalisation boursière à la Bourse de Toronto est investie dans des secteurs sensibles aux taux d’intérêt, comme les finances, les télécommunications et les services publics, et un autre tiers, dans l’énergie et les métaux de base.

Certes, la Bourse de Toronto devra faire face à une faiblesse à court terme de l’économie nord-américaine. Mais les baisses des taux d’intérêt au Canada favoriseront les actions du secteur des finances qui paient des dividendes élevés, alors que la hausse du prix du pétrole et de l’uranium produira des évaluations élevées dans la majeure partie du secteur de l’énergie, conclut la firme de courtage.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000