A A A

Marchés mondiaux CIBC réduit sa surpondération dans les actions du secteur de l’énergie

6 février 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(06-02-2007)Le dernier rapport de Marchés mondiaux CIBC, Canadian Portfolio Strategy Outlook, indique que les mesures prises par de nombreux gouvernements des pays membres de l’OCDE afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre(GES)auraient entraîné la première baisse de consommation de pétrole brut dans ces pays depuis plus de 20 ans. En conséquence, Marchés mondiaux CIBC a décidé de diminuer sa surpondération dans les actions du secteur de l’énergie.

Parmi les exemples d’initiatives politiques ayant réduit la consommation de pétrole brut, Jeff Rubin, stratège en chef et économiste en chef de Marchés mondiaux CIBC, cite l’obligation d’augmenter la quantité d’éthanol dans l’essence et le resserrement des normes de consommation de carburant. Le stratège croit que le Canada et les États-Unis adopteront aussi, tout comme la Californie dernièrement, des règlements sur les émissions de GES en imposant un plafond aux émissions de CO2 et en créant un système d’échange où les grands pollueurs pourront acheter des crédits d’émission aux entreprises dont les émissions sont en-dessous du plafond imposé.

Face à ces mesures à venir et au ralentissement de la hausse de la demande de pétrole brut dans les pays de l’OCDE, Marchés mondiaux CIBC réduit sa surpondération dans les actions du secteur énergétique de 4,5 à 3 points de pourcentage, même si elle considère que les géants mondiaux de l’énergie continueront de s’intéresser aux sables bitumineux.

« Nous rajustons notre portefeuille d’actions vers une pondération sectorielle plus équilibrée, conforme à l’ampleur des gains du marché, a noté M. Rubin. La déception des investisseurs, qui n’espèrent plus voir de réduction des taux d’intérêt à court terme, a été plus que contrebalancée par un regain de confiance dans l’économie nord-américaine. » Ce regain de confiance a poussé la Bourse de Toronto vers un nouveau record en janvier. Selon Marchés mondiaux CIBC, elle atteindra un sommet de 14 250 à la fin de 2007.

Marchés mondiaux CIBC conserve une surpondération de 10 points de pourcentage sur les actions par rapport aux espèces et aux obligations. La diminution de sa participation dans le secteur de l’énergie et le demi-point en moins dans le secteur financier, la baisse des taux d’intérêts ayant été reportée, ont ouvert la porte à la réduction de sa sous-pondération dans les produits de consommation de base, les produits de consommation discrétionnaires et les actions des technologies de l’information.

Marchés mondiaux CIBC continue de surpondérer les actions du secteur de l’or et des autres matériaux. Elle estime que la force de l’économie mondiale est favorable aux prix des métaux et à la diversification en devises autres que le dollar américain par les banques centrales, créant ainsi les conditions nécessaires pour que l’or atteigne 700 $US l’once d’ici la fin de l’année.

Au niveau des matériaux, Marchés mondiaux CIBC favorise aussi les engrais agricoles, puisque l’appui des gouvernements à la production d’éthanol a entraîné une augmentation de la surface cultivée en maïs et celle des prévisions relatives à la future demande en engrais.

La version complète du rapport de Marchés mondiaux CIBC est publiée sur http://www.conseiller.ca/files/2007/02/psfeb07.pdf.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000