A A A
Économie

Matières premières : les investissements les plus sûrs

28 janvier 2013 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Malgré de petits reculs récemment, l’or demeure le placement le plus sûr pour l’investisseur qui souhaite être présent dans le secteur des matières premières. L’argent expose l’investisseur à un peu plus de risques que l’or, mais les rendements pourraient être plus intéressants.

Le quotidien Financial Post résume dans un article les analyses contenues dans la plus récente édition du Commodity Manual de la banque Morgan Stanley.

Voici les analyses pour les sept métaux les plus populaires dans le monde :

Cuivre
Projection 2013 : 8600 $/tonne métrique (t.m.)
Projection 2014 : 8200 $/t.m.

Le marché du cuivre devrait garder une bonne dynamique. La croissance de l’offre demeurera limitée au cours des cinq prochaines années. Même si la demande pour ce métal en Chine s’est contractée, cette tendance devrait s’inverser.  En effet, le domaine des infrastructures énergétiques et celui de l’automobile gagneront en stabilité dans ce pays. À long terme, les investisseurs s’attendent à ce que le cuivre superforme à la Bourse du London Metal Exchange.

Aluminium
2013 : 2300 $/t.m.
2014 : 2300 $/t.m.

Les stocks importants d’aluminium à l’échelle mondiale, combinés à des capacités de production élevées, signifient que les prix vont demeurer à des niveaux bas. Une croissance de la demande de 6 % à 7 % en provenance de la Chine contribuera au moins à stabiliser les prix. Toute politique publique en Chine pour stimuler le secteur des infrastructures et de la construction sera favorable à la demande.

Nickel
2013 : 18 300 $/t.m.
2014 : 19 800 $/t.m.

Les surplus de nickel sont importants, plaçant cette ressource à la traîne de la Bourse du London Metal Exchange. Les prix sont récemment descendus au niveau de la mi-2009.

Zinc
2013 : 2200 $/t.m.
2014 : 2300 $/t.m.

Depuis la dernière crise financière, le zinc a été en excédent d’offre. En 2012, l’offre a cependant décliné plus rapidement que la consommation de ce métal, en raison d’une baisse de production marquée en Chine.

Or
2013 : 1853 $/once
2014 : 1800 $/once

Les politiques d’expansion monétaire de la Réserve fédérale américaine et de la Banque centrale européenne ont été favorables au prix de l’or. Cela a d’ailleurs renforcé le point de vue favorable que Morgan Stanley maintient depuis longtemps sur l’évolution de ce métal précieux. Cependant, la demande pour l’or est inhabituellement basse actuellement, et les ventes d’or en 2012 ont été les plus faibles sur une période de trois ans.

Argent
2013 : 35 $/once
2014 : 35 $/once

L’argent pourrait surpasser l’or sur la base des prix relatifs dans les deux prochaines années. Pendant une période, le prix de l’argent a souffert du pouvoir d’attraction de l’or en raison des incertitudes macroéconomique à l’échelle mondiale. Mais les prix ont remonté depuis le troisième trimestre de 2012. Cette tendance pourrait se poursuivre puisque les données fondamentales d’offre et de demande restent favorables. La production des mines a ralenti depuis 2011, alors que la demande pour l’argent dans les secteurs de l’électronique et des bijoux augmente.

Platine
2013 : 1715 $
2014 : 1785 $

Les difficultés de production en Afrique du Sud ont contribué à éliminer tout surplus sur le marché. Et la demande industrielle pour ce métal rare demeure forte, contribuant à pousser le prix vers le haut.

Sur le même sujet

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000