A A A

Mavrix mise sur les mines du Québec

8 mai 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

La firme de fonds communs Mavrix cherche à récolter 25 millions de dollars afin de constituer un portefeuille diversifié d’actions accréditives d’entreprises spécialisées dans l’exploration minière au Québec.

À cette fin, elle vient de déposer un prospectus provisoire pour sa société en commandite Mavrix Québec 2008 Flow Through LP. Mavrix estime que la Belle Province compte plusieurs régions géologiques ayant de nombreuses mines en production. On y a découvert récemment des sites de niveau mondial pouvant contenir de l’or, du cuivre, du zinc, du nickel, du fer et des diamants.

«Si les conditions applicables en vertu de la loi de l’impôt du Québec sont satisfaites, le commanditaire, qui est un résident du Québec à la fin de l’année, peut être autorisé à déduire jusqu’à 150 % de certaines dépenses d’exploration engagées dans la province de Québec», a souligné l’entreprise.

Le placeur pour compte est Canaccord Capital. Font également partie du syndicat de placement Marché mondiaux CIBC, Valeurs mobilières Desjardins, Valeurs mobilières Dundee, Valeurs mobilières Banque Laurentienne, Industrielle Alliance valeurs mobilières et Wellington West Capital.

Mavrix est très active dans le secteur des ressources naturelles. Elle administre sept sociétés en commandite spécialisées qui ont engrangé jusqu’ici plus de 200 millions de dollars. Basée à Toronto, Mavrix distribue ses fonds par le truchement des conseillers en placement et des planificateurs financiers.

Loading comments, please wait.