A A A
Affaires

Médias sociaux : quoi faire… et ne pas faire

11 juillet 2011 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Médias sociaux_réseau_réseautage_facebook_twitter_425Facebook, Twitter : créer un compte personnel, professionnel ou les deux?

Consultante, « coach » personnelle, auteure et collaboratrice à notre site jumeau Advisor.ca, Joanne Ferguson a répondu à cette question.

Le cas d’Amanda
Au cours de la dernière année, je suis devenue très présente dans les médias sociaux. Je les utilise surtout comme un moyen de promotion professionnelle, mais également pour garder le contact avec mes amis et ma famille. Je me demande où se situe la ligne entre mon travail et ma vie sociale. Quand mes collègues ou des connaissances professionnelles me font des demandes d’amitié sur Facebook ou sur Twitter, je ne sais jamais quoi faire. Devrais-je créer des comptes uniquement professionnels? Devrait-il y avoir une séparation? Quel est le pour et le contre? Bref, je ne sais pas comment jumeler ma vie professionnelle et ma vie personnelle sur les médias sociaux.

Les conseils de Joanne
Il s’agit ici d’une question non seulement importante, mais aussi d’actualité. Pourquoi devrait-il y avoir une séparation? Vous avez commencé à créer votre « marque » sur les médias sociaux, que ça vous plaise ou non. Si votre message est clair et que vous restez positive sur les réseaux sociaux, vous pouvez ajouter vos amis sur Facebook et sur Twitter, même si ces sites vous servent à faire de la promotion.

Les gens veulent vous connaître vous, authentiquement, et non pas la personne que vous voudriez que vos collègues voient. Il faut toujours garder en tête qu’il y a de fortes probabilités que l’ami d’un ami d’un ami vous reconnaisse et qu’il ait accès soit à votre compte personnel, soit à votre compte professionnel, et qu’il puisse être en mesure de comparer les deux.

Ce genre de choses arrive très souvent et si vous croyez qu’il est possible de garder les deux mondes séparés, détrompez-vous. Le monde est petit, et, de plus en plus, interconnecté. Il faut toujours penser à la manière dont on veut être perçu, mais aussi à l’image de l’entreprise pour laquelle vous travaillez que vous reflétez. Les médias sociaux sont une plateforme puissante et doivent être utilisés intelligemment, et surtout en harmonie avec les politiques internes de votre société.

Un tweet destiné à l’un de vos amis peut-être perçu, par une tierce personne, comme le reflet de l’opinion de votre compagnie. Tout ce qui se trouve sur vos différents profils (Facebook, MySpace, LinkedIn), sur votre blogue ou tout autre journal en ligne (comme LiveJournal), sur les sites comme Twitter et les photos ou vidéos que vous publiez permet de bâtir votre réputation en ligne. À l’opposé, si ces publications sont en contradiction avec les politiques de votre employeur, vous pourriez vous retrouver au chômage.

Tout ce qu’on publie sur les médias sociaux est public. Si vous pensez que d’envoyer un lien à 10 personnes est un acte privé, cela est faux. Au regard de la loi, c’est 100 % public. Aux yeux de l’employeur, vous êtes responsable de ce que vous publiez.

Il faut donc être certain de respecter les règles de votre employeur. Renseignez-vous, s’il le faut. Avant de publier votre prochain « statut » sur Facebook ou votre prochain tweet, soyez sûr qu’il respecte les règles et le code de déontologie de votre entreprise, mais aussi qu’il n’a pas une incidence négative sur votre réputation professionnelle, sur votre marque.

Si vous faites des commentaires, quelle qu’en soit la nature, précisez qu’il s’agit de votre opinion personnelle et non de celle de votre employeur. Restez positive et productive quand vous commentez… Et surtout, relisez et soupesez vos propos avant de publier ceux-ci!

Sur le même sujet :

Loading comments, please wait.