A A A
Baisse économique

Menace de récession

13 septembre 2011 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Le Canada pourrait être le premier pays développé à retomber en récession, affirme la Banque Scotia.

Ses économistes croient que le PIB du pays pourrait connaître un second trimestre consécutif dans le rouge. Le précédent trimestre (avril à juin) s’est soldé par un recul de 0,4 %. Les données relatives à la période qui couvre de juillet à septembre 2011 sont donc attendues avec impatience.

Techniquement parlant, une récession survient lorsque l’économie d’un pays, mesurée par son PIB, affiche deux trimestres négatifs d’affilée. En clair, ce pays ne produit plus de richesse.

Selon les spécialistes de la Scotia, les activités commerciales canadiennes ont bien tiré leur épingle du jeu en juillet. En temps normal, cela aurait donné un coup de pouce au PIB. L’ennui, c’est que les investissements des entreprises n’ont pas suivi, enregistrant un recul au cours des derniers mois.

Ils font également remarquer que :

– les stocks des entreprises demeurent élevés;

– le secteur immobilier fait du sur-place;

– les dépenses des gouvernements sont en baisse;

– endettés, les ménages hésitent à dépenser.

Ces ingrédients ne présagent rien de bon pour l’économie, signalent-ils.

Depuis le début de la semaine, la Banque Royale et la Banque TD ont toutes deux prédit un ralentissement de la croissance au 3e trimestre. Cependant, elles n’ont pas parlé de récession.

Loading comments, please wait.