A A A
Justice

Micro-Prêts et son président poursuivis pour 35 000 $

1er décembre 2011 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Malgré les engagements qu’ils ont pris pour se conformer à la loi, la société Micro-Prêts et son président Dominic Lacroix font face à une poursuite pénale de 35 000 $.

L’Autorité des marchés financiers (AMF), qui intente la poursuite, leur reproche d’avoir :

* Exercé illégalement à titre de courtier en valeurs mobilières.

* Aidé à procéder à des placements sans prospectus.

* Fourni des informations fausses ou trompeuses à propos d’une opération sur des titres en indiquant, sur le site Internet de Micro-Prêts, que les placements offerts étaient assurés à 100 % par la SADC jusqu’à concurrence de 100 000 $.

En juillet dernier, le Bureau de décision et de révision (BDR) avait rendu une décision interdisant toute opération sur valeurs à Micro-Prêts et à deux de ses actionnaires et dirigeants, Dominic Lacroix et Marc-Olivier Boucher. Le BDR avait également ordonné le blocage des fonds confiés ou appartenant à cette société.

Outrée, Micro-Prêts avait alors déclaré que « l’atteinte à notre réputation que nous avons subie sera certainement excusée d’ici les prochains jours » et qu’elle prenait des mesures contre certains médias « afin d’arrêter la diffusion des propos non fondés ».

Les interdictions du BDR ont été levées depuis, étant donné que Micro-Prêts a limité ses activités à celles qui lui sont permises en vertu de son permis de prêteur d’argent émis par l’Office de la protection du consommateur.

Par ailleurs, le 7 novembre dernier, le BDR a pris acte d’un engagement en vertu duquel Dominic Lacroix, Marc-Olivier Boucher et Micro-Prêts s’engagent « à ne plus avoir d’activités directes, indirectes ou via Internet en vue d’effectuer toute opération sur valeurs hormis à leurs strictes fins personnelles ».

En outre, ils ont remboursé le seul investisseur identifié au cours de l’enquête qui avait répondu à leur offre de placement.

Sur son site Internet, Micro-Prêts propose des prêts personnels de 500 $ remboursables sur 3 mois au taux d’intérêt de 30 % par année. Elle dit être « en procédure afin de pouvoir opérer au États-Unis ainsi qu’en Europe d’ici la fin de l’année 2011 ».

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000