A A A
Argent

Mieux vaut être banquier que coiffeur

16 février 2017 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

salaire_revenu_conseiller_425x283Les salaires en France sont deux fois plus élevés dans le secteur financier que dans la restauration rapide ou la coiffure, tandis que le temps partiel y est moins fréquent, rapporte Le Figaro.

On s’en doutait un peu, mais une récente étude du ministère du Travail français le confirme. Observant les conditions salariales et d’emploi dans 57 branches professionnelles, le premier constat que pose cette enquête est que « le secteur financier et les industries paient bien mieux que les services en lien avec les particuliers ».

Et ce, quelle que soit la catégorie professionnelle, puisque l’étude note que « le salaire moyen mensuel des cadres s’échelonne de 2 040 euros [2 830 dollars] dans la coiffure, entre 2 800 et 3 000 euros [3 880 et 4 157 dollars] dans le commerce de détail alimentaire et la restauration rapide [… ] et à plus de 5 000 euros [6 930 dollars] dans les transports aériens, les industries chimiques, pharmaceutiques et les banques ».

LES BANQUES, CANCRES DE L’ÉQUITÉ SALARIALE

L’écart salarial dans l’Hexagone varie du simple au double, et même davantage, en fonction des secteurs d’activité. Et on retrouve une hiérarchie identique dans le cas des employés, puisque leur salaire moyen va de 1 310 euros par mois (1 815 dollars) dans la restauration rapide à 2 500 euros (3 463 dollars) dans l’industrie pharmaceutique et le transport aérien, par exemple.

Toutefois, les branches dans lesquelles un employé gagne le mieux sa vie ne sont pas forcément celles où l’égalité homme-femme est la mieux respectée, relève le quotidien. Alors que le salaire moyen de la gent féminine, toutes branches confondues, est inférieur de 19 % à celui de ses collègues masculins, dans les banques et le transport aérien, les femmes cadres perçoivent, à responsabilités égales, 30 % de moins.

L’étude du ministère du Travail observe également que le poids des cadres varie beaucoup selon les branches. Ainsi, ils représentent près de 60 % des effectifs dans les télécommunications et les bureaux d’études, 50 % dans les banques et environ 40 % dans l’assurance et la publicité. Enfin, elle révèle que le salaire moyen en France, tous secteurs confondus, est de 2 240 euros par mois (3 105 dollars), même si ce chiffre cache de fortes disparités puisqu’il va de 1 350 euros mensuels (1 871 dollars) dans la coiffure à plus de 3 500 euros (4 850 dollars) dans les banques.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000