A A A

Mises en garde dans l’Ouest du pays                  

29 janvier 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(29-01-2007)Les commissions des valeurs mobilières de l’Alberta et de la Colombie-Britannique mettent les investisseurs en garde contre un stratagème présenté dans certaines conférences.

En effet, des animateurs vantent aux consommateurs des placements offshore qui rapportent gros et dont les profits échapperaient au fisc canadien. Curieusement, les deux commissions ne veulent pas divulguer le nom de l’entreprise qui fait la promotion de ce stratagème.

Les consommateurs sont invités à joindre, moyennant paiement, les rangs d’une organisation qui leur montrera comment structurer leurs placements offshore. Des transactions de métaux précieux et de fonds communs internationaux, et la participation dans des projets environnementaux font partie des méthodes que préconise l’organisation.

Par ailleurs, on encourage les consommateurs à recruter de nouveaux membres afin d’élargir leur « base d’affaires ».

Les commissions des valeurs mobilières de l’Alberta et de la Colombie-Britannique rappellent que les transactions offshore, bien que légales, présentent un risque financier accru. En effet, lorsqu’un problème survient, les consommateurs peuvent difficilement faire valoir leurs droits. Leurs chances de récupérer leur capital s’en trouvent fortement réduites.

Loading comments, please wait.