A A A
Économie

Moins d’emplois salariés dans l’industrie financière au Québec

4 novembre 2013 | Dominique Lamy | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


L’Institut de la statistique du Québec (ISQ) dévoile sa plus récente publication mensuelle « Emploi salarié de l’industrie des services financiers », qui dresse un portrait de l’évolution de ces emplois au Canada. Un premier constat : une baisse dans le secteur au Québec pour la période de juillet 2012 à juillet 2013.

L’emploi salarié dans l’industrie des services financiers de la Belle Province aurait donc fléchi de 1,8 % lors des 12 mois mentionnés. « La baisse observée au Québec provient des secteurs du crédit-bail (-5,4 %), de l’assurance (-2,0 %) ainsi que des valeurs mobilières et de l’investissement (-7,0 %) », confirment les auteurs.

Dans ce dernier secteur, l’Alberta enregistre pourtant une hausse annuelle impressionnante de 8,3 % de l’emploi salarié.

Dans le secteur des assurances, un reprofilage de certaines sociétés effectué par Statistique Canada a eu pour effet de redistribuer l’emploi salarié entre les provinces, accentuant possiblement la baisse mensuelle de 2,2 % enregistrée au Québec.

À lire : 90 000 nouveaux emplois à Montréal d’ici 2016

Le rapport dénote cependant une augmentation globale de 0,3 % de l’emploi salarié dans l’industrie financière en Ontario, de 4,4 % en Colombie-Britannique et de 1,6 % en Alberta.

La hausse moyenne pour l’ensemble du Canada se chiffre à 0,5 % pour la période concernée.

Coup d’œil sur les autres industries

Aux fins de comparaison, notons que l’emploi salarié dans l’ensemble des industries n’aurait diminué que de 0,5 % au Québec entre juillet 2012 et juillet 2013. La croissance moyenne s’élève à 0,6 % au Canada durant la même période, bien appuyée par la forte croissance (2,6 %) de l’emploi salarié en Alberta.

À lire : Emplois en finance : modestes perspectives d’embauche

Loading comments, please wait.