A A A

Moins d’actions = plus de rendement ?

2 décembre 2008 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Vos clients ne sont plus capables de supporter la volatilité explosive des marchés boursiers ? Ils pourraient simplement réduire la proportion d’actions que contiennent leurs portefeuilles, suggère l’édition en ligne du Wall Street Journal (WSJ). Non seulement ils se mettraient à l’abri des brusques fluctuations des cours, mais leurs rendements ne seraient que peu touchés.

Surprenante constatation du WSJ : sur une période de 21 ans, un portefeuille parfaitement équilibré (50 % d’actions du Dow Jones des valeurs industrielles, 50 % d’obligations américaines fédérales) rapporte 95 % de ce que produit un portefeuille de croissance (80 % d’actions Dow Jones, 20 % d’obligations américaines fédérales). Et ce, avec une volatilité nettement moindre.

Scénario gagnant au Canada ?

Curieux de voir si ce scénario pouvait convenir aux investisseurs canadiens, Conseiller.ca a demandé à Steven Zanolin, chef de produits, solutions de placements, aux fonds Desjardins, de faire cet exercice, mais avec des instruments financiers bien de chez nous.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000