A A A
Techno

MoneySense lance une attestation pour les conseillers

30 juillet 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

La revue MoneySense offre désormais une nouvelle façon de vous faire connaître auprès de votre clientèle et de vos prospects.

Le magazine spécialisé en finances personnelles vient en effet de lancer une nouvelle certification pour les conseillers en services financiers du Canada anglais. En gros, MoneySense Approved fournit « un sceau d’approbation provenant d’une autre source que les régulateurs, et permet aux consommateurs de se faire une meilleure idée lorsqu’ils cherchent un nouveau conseiller ou qu’ils veulent évaluer celui avec qui ils font déjà des affaires ».

Ce sceau est attribué aux conseillers qui répondent aux plus hauts standards de qualité en matière de service à la clientèle, selon des critères élaborés par le magazine.

Ainsi, le conseiller qui veut obtenir la certification doit :

  • Exiger des frais raisonnables et accessibles;
  • Offrir des services de planification financière personnalisés et des rapports de performance;
  • Posséder au moins 3 années d’expérience et posséder un dossier vierge auprès des autorités de régulation.

ÉVALUATION DES CLIENTS

Pour prétendre à l’obtention du sceau de qualité de MoneySense, les conseillers doivent au moins posséder le titre Pl. Fin, de CFA ou CIM.

Ils doivent ensuite répondre à un questionnaire dans lequel ils décrivent en détail les services qu’ils offrent et leurs frais, entre autres. Les conseillers doivent ensuite faire parvenir un sondage à leurs clients pour que ceux-ci évaluent leur travail. MoneySense compile les résultats et décide ensuite s’il octroie son sceau de qualité au conseiller.

Le processus n’est toutefois pas gratuit. Le conseiller qui veut obtenir la certification devra débourser 499 $ pour s’inscrire. S’il reçoit la certification MoneySense Approved, il devra également prévoir 2 499 $ annuellement pour sa nouvelle licence.

Une version en français destinée au Québec n’est pas prévue pour l’instant, mais les responsables de MoneySense n’écartent pas cette idée en vue de l’année prochaine.


 

Note : Les magazines MoneySense et Conseiller appartiennent tous deux à Rogers Media.

La rédaction vous recommande :

Un nouveau distributeur d’UFC en ligne voit le jour

Loading comments, please wait.