A A A
Entente

Montréal en mode investissement responsable

24 septembre 2014 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Montréal jouera les hôtesses jusqu’au vendredi 26 septembre en accueillant les délégations de 25 pays dans le cadre de la conférence mondiale sur l’investissement responsable.

Quelque 500 participants, dont l’économiste et universitaire américain James Galbraith et la secrétaire exécutive des Nations unies sur les changements climatiques, Christina Figueres, échangeront sur les enjeux de l’investissement responsable. Le marché des obligations vertes et la rémunération des patrons, entre autres, feront l’objet de discussions entre les participants.

Les principes fondateurs de l’investissement responsable, qui favorise la prise en compte des questions environnementales, sociales et de gouvernance dans les décisions d’investissements, ont été élaborés par le programme des Nations unies pour l’environnement (UNEP/FI).

L’investissement responsable PRI (Principles for Responsible Investment) regroupe quelque 1200 signataires à travers le monde dont Desjardins, le Fonds de solidarité FTQ, Bâtirente et la Caisse de dépôt et placement.

Des sociétés majeures telles Goldman Sachs Asset Management, TPG Capital, Canada Plan Pension Investment Board et l’Ontario Teachers Pension Plan seront aussi à Montréal.

« Nous discutons d’enjeux très concrets comme l’acceptabilité de l’exploitation des gaz de schiste et des sables bitumineux, mais aussi de thèmes fondamentaux comme le rôle et l’impact des perceptions dans les stratégies de portefeuille », a indiqué la directrice générale de la PRI, Fiona Reynolds.

« Nous sommes très heureux de tenir cette importante rencontre au Canada et particulièrement au Québec où nous comptons des membres très actifs et déterminés qui pourront partager leurs précieuses expertises », a-t-elle ajouté.

La dernière conférence sur l’investissement responsable a eu lieu en 2013 à Cape Town, en Afrique du Sud.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques