A A A

Net recul des ventes de fonds communs en janvier

6 février 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

La forte volatilité des Bourses a poussé les investisseurs à sortir du marché des fonds communs en janvier, indiquent les données préliminaires de l’Institut des fonds d’investissement du Canada (IFIC).

Cet exode s’est manifesté par le chiffre des ventes nettes, qui devrait se situer entre – 28 et + 472 millions de dollars. Quel contraste avec janvier 2007, mois au terme duquel les ventes nettes ont franchi la barre des 4 milliards de dollars.

L’IFIC estime que 4,5 milliards de dollars ont été déplacés dans les fonds du marché monétaire le mois dernier. Ce mouvement vers des instruments sûrs confirme la tendance qui a commencé en décembre. Pour l’IFIC, il est clair que les épargnants attendent l’arrivée de signaux positifs des marchés des capitaux avant de reprendre position.

Cette ruée vers les refuges a profité à RBC Gestion d’actifs, qui a vu ses ventes nettes de fonds du marché monétaire atteindre 1,9 milliard de dollars. Cela a plus que compensé les rachats nets de 199 millions enregistrés du côté des fonds à long terme. Au finish, RBC affiche des ventes nettes de plus de 1,7 milliard de dollars, en hausse de 113 % sur l’an dernier.

Desjardins s’en tire également avec un bon score. Ses ventes nettes se chiffrent à 605 millions de dollars, presque toutes réalisées du côté des fonds à long terme. Avec des ventes nettes de 599 millions de dollars en fonds à long terme, Desjardins coiffe tous ses rivaux à ce chapitre, et de loin.

La liste des gagnants s’arrête à peu près là. Pour ce qui est des perdants, la Société financière IGM, le numéro un des fonds communs au pays, a subi des rachats nets de 348 millions de dollars. Les ventes nettes de 39 millions du Groupe Investors ont absorbé partiellement les rachats nets de 387 millions de dollars.

La saignée s’est poursuivie chez AIM Trimark, qui affiche des rachats nets de 744 millions. L’an dernier à pareille date, AIM Trimark gérait pour 50,4 milliards de dollars d»,actifs de fonds communs. Aujourd’hui, elle en a 42 milliards.

Fidelity a également perdu des plumes, avec des rachats nets de 282 millions de dollars. Et si Dynamique a enregistré des ventes nettes de 269 millions de dollars en janvier 2008, elle doit se rappeler que, l’an dernier, celles-ci frôlaient les 600 millions.

Naturellement, ce fort recul des ventes s’est traduit par une fonte de l’actif gestion de l’ordre de 3,6 %, estime l’IFIC. Collectivement, les membres de l’institut gèrent maintenant moins de 675 milliards de dollars d’actifs.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000