A A A

Norshield : au tour du Québec d’imposer un superviseur

6 juin 2005 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(06-06-2005)Après la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario(CVMO), c’est au tour de l’Autorité des marchés financiers(AMF)d’enjoindre Gestion de placements Norshield de retenir les servicesd’un superviseur.

C’est la firme de comptables agréés RSM Richter de Montréalqui a été désignée à cette fin. Son mandatest d’approuver toutes les transactions relatives à la gestionde Norshield, incluant tout transfert d’argent ou de propriété,et de veiller à la protection du capital des clients de Norshield.

«Il s’agit d’une mesure extraordinaire, dans un contexte oùNorshield ne parvient pas à satisfaire à nos demandes répétéesd’information», a indiqué Jean St-Gelais, le président-directeurgénéral de l’AMF.

Depuis le 16 mai dernier, l’AMF a commencé une inspection desopérations de Gestion Norshield et des Fonds Olympus, en collaborationavec la CVMO et l’Association canadienne des courtiers de fonds mutuels.

Jusqu’ici, Norshield et les Fonds Olympus ont été incapablesou ont refusé d’expliquer de manière satisfaisante la structuredes investissements, la circulation et la localisation du capital et des biensde leurs clients.

Loading comments, please wait.