A A A
Économie

Nouvel éventail de fonds en société chez Desjardins

15 avril 2014 | Laurence Hallé | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Les REER, CELI et compagnie de vos clients sont saturés et ils souhaitent investir à moyen et long terme? Le mouvement Desjardins a de nouveaux fonds pour vous.

Les huit fonds en catégorie de société lancés lundi proposent aux investisseurs un accès aux marchés canadien et internationaux avec un niveau de risque oscillant entre moyen et élevé.

Les différents types de fonds offerts, qui requièrent un investissement minimal de 1000 $, permettront aux investisseurs de miser sur la croissance d’actions canadiennes ou américaines, des revenus de dividendes élevés, ou encore le dynamisme de petites sociétés à l’international, entre autres.

Mouvement Desjardins rappelle que les revenus tirés de fonds constitués en société se limitent aux dividendes et aux gains en capital, soit deux sources de revenus profitant d’un traitement fiscal plus avantageux que l’intérêt.

Par exemple, un investisseur qui placerait 5 000 $ dans un investissement non enregistré en fiducie ferait un gain en capital de 1 000 $. Au moment de le retirer, il sera imposé sur 500 $, puisqu’il s’agit de gain en capital et devra payer, considérant le taux d’imposition de 40 %, 200 $ d’impôts. Or, si cet investisseur opte pour un fonds constitué en société et décide de placer ses avoirs dans un autre fonds, il ne sera soumis à aucun impact fiscal, tant et aussi longtemps que ses investissements restent dans la société. Il pourra par ailleurs profiter de l’effet de composition, puisqu’il s’agit dans ce cas d’un report d’impôts, a expliqué Desjardins à Conseiller.ca.

L’institution estime que la réceptivité des investisseurs à ses portefeuilles Chorus II, lancés en novembre 2011, confirme la pertinence de ce type de fonds, ajoutant du même souffle que sa nouvelle offre répondra aux « attentes élevées » de sa clientèle.

« Depuis leur lancement en novembre 2011, les portefeuilles Chorus II en catégorie de société ont connu une popularité sans cesse grandissante. Ces portefeuilles ont en effet représenté, en 2013, près de 50 % des achats de portefeuilles Chorus II », explique le directeur du développement des fonds communs de placement au Mouvement Desjardins, Luc Caron, dans un communiqué publié lundi.

Les actifs détenus dans les portefeuilles Chorus II en catégorie de société s’élevaient, le 31 mars, à quelque 1,76 milliard.

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques