A A A
Justice

OSBI : 23 % plus de plaintes au 4e trimestre

17 décembre 2010 | Fabrice Tremblay | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Le nombre de nouvelles plaintes qu’a reçues l’Ombudsman des services bancaires et d’investissement (OSBI) a augmenté au cours du quatrième trimestre (août à octobre derniers), indiquent les données les plus récentes de l’organisme. Cette hausse vient modérer une tendance plus générale à la baisse observée au trimestre précédent (voir notre article OSBI : plus de plaintes dans les services bancaires). Pendant le quatrième trimestre, 261 plaintes ont été déposées à l’OSBI, soit une augmentation de 23 % par rapport au trimestre précédent. Parallèlement, 232 dossiers ont été fermés (considérés comme réglés), soit une faible augmentation de 1 % par rapport au trimestre précédent.

Les nouvelles plaintes enregistrées au cours du quatrième trimestre proviennent presque autant du secteur bancaire que du secteur des placements. Sur 261 plaintes déposées, 123 proviennent du secteur bancaire, alors que 138 proviennent du secteur des placements. Du côté des dossiers réglés, que ce soit en faveur du plaignant ou de la firme impliquée, 108 proviennent du secteur des services bancaires, alors que 124 viennent du secteur investissement.

Davantage de compensations et règlements
Pendant les mois d’août à octobre, l’OSBI a recommandé des compensations monétaires ou a facilité des règlements pour un montant total de 835 211 $.

Ce montant est supérieur à la somme des compensations et des règlements du troisième trimestre, qui se chiffrait à 613 009 $. Au quatrième trimestre, c’est dans le secteur des placements que les montants versés ont été les plus importants. En moyenne, ils étaient de 20 266 $ dans les dossiers du secteur investissement, et de 5 621 $ dans les dossiers du secteur bancaire.

Fondé en 1966, l’OSBI est un service national indépendant de règlement des différends à l’intention des consommateurs et des petites entreprises qui ne réussissent pas à régler leur plainte avec une firme de services bancaires ou d’investissement. L’OSBI peut recommander un dédommagement allant jusqu’à un maximum de 350 000 $.


Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000