A A A
Certificat

OSBI : le palmarès des principaux types de fraudes

31 mars 2011 | Fabrice Tremblay | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

fraude_vol_titrelire_364L’Ombudsman des services bancaires et d’investissements (OSBI) a regroupé les principaux types de fraudes et d’escroqueries, en se basant sur les plaintes les plus souvent reçues. « L’OSBI examine de nombreuses plaintes de clients relatives à la fraude. Bien que les situations personnelles diffèrent, les crimes ne sont souvent qu’une simple variation d’escroqueries bien connues », affirme M. Doug Melville, ombudsman.

1- Fraudes par cartes de débit et de crédit
Pour se protégez, l’OSBI suggère notamment d’utiliser un NIP différent pour chacune des cartes que l’on possède. Il faut aussi éviter de conserver ses NIP dans son sac à main ou dans son portefeuille.

2- Fraudes par trop-payé
L’OSBI illustre ce type de fraude par un scénario. Vous annoncez un objet à vendre et vous trouvez un acheteur. Merveilleux! Toutefois, le montant du chèque émis par l’acheteur est trop élevé. Il vous demande donc de lui rembourser le trop-­payé au moyen d’un virement  électronique. Lorsque l’on découvre que le chèque original est contrefait, l’« acheteur » et l’argent ont disparu…

3- Fraudes relatives à la consolidation de dettes
Cette escroquerie est de plus en plus fréquente, alors que l’endettement des ménages canadiens atteint des niveaux record. Cette situation se produit lorsqu’une personne retient les services d’une entreprise de consolidation de dettes malheureusement frauduleuse. La personne reçoit habituellement un chèque pour acquitter certaines dettes pressantes. Le chèque est déposé dans un compte bancaire, et des dettes sont ainsi remboursées. L’escroquerie est découverte plus tard, lorsqu’on se rend compte qu’il s’agit d’un chèque contrefait.

4- Vols d’identité
Protéger ses renseignements personnels est essentiel, surtout lorsque l’on considère ce que peuvent accomplir les fraudeurs qui mettent la main sur ces renseignements. Lors d’un vol d’identité, les fraudeurs peuvent ouvrir des comptes bancaires, obtenir des cartes de crédit et emprunter de l’argent, le tout en votre nom.

5- Fraudes relatives aux ventes sur Internet
L’OSBI rappelle que les transactions sur Internet comportent encore plusieurs risques, surtout lorsqu’on fait affaires directement avec un individu, ou encore avec une entreprise qui est peu connue.

6- Fraudes relatives aux placements
Il est utile de rappeler à vos clients quelques conseils, dans le cas où ils se feraient approcher par un fraudeur. Il faut faire attention à l’occasion spéciale de placement, qui est disponible « uniquement pour vous ». Même prudence à avoir lorsque les taux de rendements sortent de l’ordinaire. Enfin, il ne faut faire affaires qu’avec un conseiller inscrit.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000