A A A
Économie

Ottawa consacre 400 M$ pour soutenir le capital de risque

15 janvier 2013 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Le gouvernement fédéral consacrera 400 millions de dollars d’agent neuf afin de faciliter l’accès au capital de risque aux entreprises à forte croissance.

C’est le premier ministre Stephen Harper lui-même qui en a fait l’annonce lundi à Montréal, lorsqu’il a lancé le Plan d’action pour le capital de risque.

« Notre gouvernement comprend que la compétitivité économique à long terme du Canada dans l’économie du savoir émergente doit reposer sur des entreprises compétitives à l’échelle mondiale, à forte croissance, qui innovent et créent de bons emplois. Nous fournirons les ressources nécessaires pour mettre le secteur canadien du capital de risque sur la voie de la viabilité et veiller à ce que les entreprises dont le potentiel est élevé disposent des ressources nécessaires pour réussir», a déclaré le Stephen Harper.

Cette somme de 400 millions de dollars sera distribuée au cours des sept à dix prochaines années. Elle visera à accroître les investissements du secteur privé dans le capital de risque de stade initial et à soutenir la création de fonds de capital de risque de grande envergure dirigés par le secteur privé.

L’argent sera ventilé comme suit :

* 250 millions de dollars serviront à établir de nouveaux grands « fonds de fonds » dirigés par le secteur privé en partenariat avec des investisseurs stratégiques d’institutions ou d’entreprises, ainsi que les provinces intéressées. Ottawa précise qu’un fonds de fonds est constitué d’investissements dans plusieurs fonds de capital de risque.

* Jusqu’à 100 millions de dollars pourront être utilisés pour recapitaliser de grands fonds de fonds existants dirigés par le secteur privé, en partenariat avec les provinces qui le souhaiteront.

* Un investissement total pouvant atteindre 50 millions de dollars financera de trois à cinq fonds existants de capital de risque à haut rendement au Canada.

Le Plan d’action pour le capital de risque est censé favoriser l’instauration d’un milieu dynamique fondé sur une solide culture entrepreneuriale et des réseaux bien établis « qui mettent les investisseurs en relation avec des entreprises novatrices ».

Le secteur privé conseillera le gouvernement sur la sélection des administrateurs chargés de gérer les fonds de fonds nationaux et sur le choix des fonds de fonds de capital de risque qui recevront du capital du gouvernement.

Ottawa demande aux investisseurs potentiels de signaler leur intérêt à l’égard d’investissements conjoints dans des fonds de fonds nouveaux ou existants. Les personnes intéressées ont jusqu’au vendredi 8 février prochain pour présenter leur projet.

Pour ce faire, elles doivent envoyer un courriel à l’adresse suivante : VentureCapital-CapitaldeRisque@fin.gc.ca

Le gouvernement n’accepte pas les propositions d’investissement visant des entreprises particulières.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000