A A A
Mobile

Oui, l’AMF peut informer sur les produits financiers

18 mai 2016 | Christine Bouthillier | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

conseiller_homme_telephone_affaire_425L’Autorité des marchés financiers (AMF) a récemment lancé une nouvelle campagne publicitaire incitant le public à mieux s’informer en matière de finances. Une initiative qui a soulevé des questions.

Plus précisément, c’est l’invitation de l’AMF à contacter son personnel pour obtenir plus d’informations sur les produits financiers qui a attiré l’attention.

« Au Centre d’information de l’Autorité, plusieurs agents sont en effet à pied d’œuvre pour répondre aux questions des consommateurs au sujet, notamment, des produits d’investissement et d’assurance. Ces employés leur donnent l’heure juste sur leurs droits et leurs responsabilités », indique le site web de la campagne, Mes finances en tête.

Le personnel de l’AMF responsable de recevoir les appels peut-il donner de l’information sur les produits sans posséder de permis? La réponse est oui.

Ils n’en ont pas besoin, puisqu’ils ne font pas de conseil. Ils ne donnent que des renseignements généraux, indique Sylvain Théberge, porte-parole de l’Autorité.

Il répond ainsi aux inquiétudes de certains, à l’instar de Daniel Guillemette, président du cabinet de services financiers Diversico. Ce dernier craignait que l’AMF s’accapare une partie du mandat des conseillers, « qui paient leurs cotisations et qui veillent à demeurer à jour grâce aux formations continues ».

« La population peut communiquer avec des conseillers dûment autorisés et compétents. Qu’est-ce que l’AMF fera de plus et de mieux que les conseillers? », s’interrogeait-il.

L’AMF DIT VALORISER LES CONSEILLERS

M. Théberge affirme par ailleurs que l’Autorité mise sur l’importance de recourir à un conseiller et valorise son rôle d’accompagnement du consommateur.

« L’Autorité n’est pas là pour se substituer aux conseillers, ni pour donner des conseils sur des produits précis ou orienter le consommateur vers des stratégies ou des choix d’investissement. Il s’agit de fournir des informations de base comme on en retrouve sur notre site Internet, et de jouer notre rôle de protection des consommateurs en amenant ces derniers à se poser les bonnes questions », ajoute-t-il.

Rappelons que l’AMF a pour mission non seulement d’encadrer les activités de distribution de produits et services financiers, de bourse et de compensation, des marchés de valeurs mobilières et des marchés de dérivés, mais aussi de prêter assistance aux consommateurs de produits et aux utilisateurs de services financiers, comme on peut le lire sur son site web.

Les internautes peuvent en outre y consulter de nombreux documents fournissant de l’information relative aux assurances, aux investissements ou encore à la planification de la retraite, notamment dans les sections Publications et Foire aux questions.

Comme dans la campagne publicitaire, ils sont invités à prendre contact avec un agent en cas de besoin : « Si vous avez des questions concernant les produits et services financiers; si vous avez besoin d’aide pour régler un différend avec une entreprise de services financiers ou encore faire une demande d’indemnisation, l’Autorité peut vous aider », est-il indiqué sous l’onglet Obtenez de l’aide.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques