A A A
Comptoir/guichet

BlackRock au sommet des sociétés d’investissement américaines

16 juillet 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les capitaux contrôlés par les entreprises du II300, le classement annuel d’Institutional Investor des plus grandes sociétés d’investissement, ont augmenté de près de 7 % en 2014, pour atteindre 45,2 trillions de dollars.

Selon l’enquête de la publication financière, plus de 10 % de cette somme est géré par la firme new-yorkaise BlackRock, qui conserve ainsi sa première place sur le podium pour la sixième année consécutive.

VANGUARD ARRIVE EN 2e POSITION

Alors que le débat sur la gestion active ou passive demeure ouvert, « BlackRock joue sur les deux tableaux afin d’attirer tous types d’investisseurs », note Institutional Investor, qui précise que sa gamme de fonds négociés en Bourse, iShares, est la plus importante des États-Unis.

De son côté, Vanguard Group, l’inventeur des fonds indiciels, poursuit son expansion après avoir augmenté les capitaux placés sous sa gestion de près de 419 milliards de dollars, pour atteindre 2,7 trillions.

Résultat, la société basée à Malvern (Pennsylvanie) passe de la troisième à la deuxième place, faisant rétrograder la société State Street Global Advisors de Boston à la troisième place. Elle est le plus grand gagnant de l’année 2014, en termes de dollars.

LA CHUTE D’ALLIANZ

Quant à Allianz Asset Management of America, la branche américaine basée à Newport Beach (Californie) de l’assureur allemand, elle est la seule entreprise du top 5 à subir une baisse de ses actifs gérés, en grande partie imputable aux pertes de sa division Pacific Investment Management Co.

Les capitaux de cette dernière sont en effet passés de 1,9 trillion à 1,7 trillion de dollars à la suite du départ du célèbre gérant obligataire Bill Gross pour Janus Capital Management à l’automne dernier.

La rédaction vous recommande : 

 

 

 

 

 

 

 

 

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques