A A A
Épargne

Parler de la retraite comme on parle des vacances

16 août 2011 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

À bien des égards, prévoir une retraite à deux demande le même processus que planifier des vacances. Il faut se mettre d’accord sur la destination, sur l’organisation de notre temps et sur les coûts. C’est la comparaison que fait la journaliste Diana Cawfiel dans un article publié sur le site Morningstar.ca.

« Être ouvert à la discussion n’est pas une question sans importance dans la planification de la retraite. Pour les couples, la retraite peut signifier des souhaits et des objectifs différents », écrit Mme Cawfield. Si l’un des deux dans le couple aime le golf, mais l’autre pas, il devra y avoir des compromis à l’horizon. De la même façon, lorsqu’on choisit une destination de vacances, on essaie de trouver un endroit où les deux pourront faire des activités qui leur plaisent.

Les plans pour la retraite devraient se faire dans l’enthousiasme, comme lorsqu’on discute de notre prochain voyage. « Quand vous pensez à planifier vos vacances, vous pensez à un moment heureux, vous pensez à vous relaxer, et une énergie positive se dégage de tout le processus », dit Marie Howes, planificatrice financière chez Howes & Associates à Mississauga. Les couples devraient aborder la préparation de la retraite dans le même esprit.

Penser à la sécurité
En voyage, surtout dans les destinations plus exotiques, il ne faut pas pour autant négliger la sécurité. C’est le cas aussi dans notre projet de retraite. La conseillère Howes est toujours surprise de voir de nouveaux retraités se lancer dans des projets audacieux avec peu de préparation. Séjourner une partie de l’année dans certains pays peut être peu recommandé pour des personnes ayant passé la soixantaine. Il faut en tout cas penser aux questions de santé. « La nouvelle génération de retraités est souvent plus aventureuse que les générations précédentes, mais ils peuvent s’exposer involontairement à certains risques », écrit Mme Cawfield.

Prévoir les coûts
Lorsqu’on organise un voyage à deux, l’on cherche habituellement à s’entendre sur un budget. Les visées initiales que l’on avait sur cet hôtel de luxe fantastique sont parfois ramenées à un choix qui entre davantage dans la catégorie « bon rapport qualité-prix ». Le conseiller Patrick Longhurst de Toronto adopte la même démarche avec ses clients, lorsqu’il aborde le sujet de la retraite. « Nous demandons à nos clients de nous parler de leurs rêves, de leur vision de la retraite dans un monde idéal », dit M. Longhurst, président de Longhurst & Jack Inc.

Le conseiller tente alors d’évaluer le coût de ce rêve, et prépare une projection financière en conséquence. À cette étape, les clients auront peut-être à choisir une option alternative. « Vous cogitez donc un modèle, dit M. Longhurst, jusqu’à ce que vous trouviez une solution qui est souvent un compromis entre le rêve et la réalité financière. » Comme pour les voyages, de nombreuses discussions sont à prévoir dans le couple avant d’arrêter son choix.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000