A A A
Établissements

Parmi les 50 entreprises les plus socialement responsables…

6 juin 2014 | Yves Rivard | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


La sixième étude réalisée par Sustainalytics pour le compte du magazine Maclean’s a dévoilé un inventaire des 50 entreprises considérées comme des chefs de file en matière de responsabilité sociale. Quelques institutions financières sont du nombre.

On recense ainsi Co-operators, qui a retenu l’attention du jury avec deux de ses récentes initiatives, soit le partenariat avec Bullfrog Power, qui a permis d’opter pour l’énergie verte  pour certains de ses bureaux, et son offre de produits et services de protection visant les propriétés à haut risque d’inondations.

RBC figure à la liste pour la création de Générateur RBC, un fonds de 10 millions de dollars voué à l’investissement visant de nouveaux modèles d’affaires, et sa promesse de don de 100 millions de dollars sur cinq ans connue sous le nom Les jeunes, j’y crois.

BMO est du lot, notamment pour l’obtention du niveau Or décerné par le Conseil canadien des entreprises aborigènes, et sa décision de ne pas traiter avec les développeurs d’armes bannies par le Canada et les États-Unis.

Pour sa participation à hauteur de 60 millions de dollars au projet ontarien de développement de l’énergie solaire et son programme volontaire de prélèvement automatique sur chaque achat par carte de crédit pour différentes causes caritatives (Amnistie International et Oxfam-Québec, en tête), Mouvement Desjardins est également présent au classement.

La Banque TD a aussi été retenue pour sa stratégie globale d’efficacité énergétique, qui prévoit un taux d’efficience de 45 % supérieur à une succursale traditionnelle en vertu d’un concept tirant le meilleur parti d’installations intégrant le bois et l’énergie solaire,  et son initiative d’émissions de 500 millions de dollars d’obligations vertes qui financeront des projets à faible émission de GES.

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques