A A A
Épargne

Pas payants, les jeunes clients

5 juillet 2012 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Bien que les jeunes clients bénéficient de tarifs avantageux sur leurs transactions, ils négocient peu et rapportent moins aux conseillers que les clients plus âgés, rapporte l’hebdomadaire new-yorkais InvestmentNews.

Pour soutenir cette affirmation, InvestmentNews s’appuie sur une étude de la firme PriceMetrix menée auprès de firmes nord-américaines de gestion de patrimoine. L’étude révèle que les clients âgés de 20 à 39 ans profitent de rabais de 36 % en moyenne sur leurs frais de transactions financières. Les personnes de 40 à 64 ans, elles, se voient accorder des réductions de 33 %, et celles qui ont 65 ans ou plus, de 32 %.

Malgré ce traitement favorable, les clients de 20 à 39 ans négocient moins souvent que leurs aînés. En dollars, leurs transactions sont plus modestes (11 500 $ en moyenne chacune), comparativement à 17 500 $ pour les 40-64 ans et à 19 500 $ chez les 65 ans ou plus.

Selon PriceMetrix, le rendement sur l’actif (return on assets) des jeunes se chiffre à 0,68 %, tandis que celui des plus vieux s’établit à 0,82 %.

Pour couronner le tout, les jeunes clients ont tendance à fermer leurs comptes à un rythme supérieur à celui des épargnants plus âgés. Les données indiquent que 17 % des nouveaux comptes ouverts par les jeunes sont fermés durant leur première année d’existence.

« Les conseillers attendent patiemment que leurs jeunes clients accumulent de la richesse. Ils devraient se demander si le jeu en vaut la chandelle », conclut PriceMetrix.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000