A A A
Techno

Pas toujours payantes, les annonces sur le web

26 juillet 2013 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Une personne qui ne possédait pas d’inscription auprès de l’AMF, René Adam, se voit interdire d’exercer l’activité de conseiller. M. Adam doit aussi retirer les publications qu’il a fait paraître sur un site de petites annonces sur internet. Le Bureau de décision et de révision (BDR) a rendu cette décision à la suite d’une demande de l’AMF, et cela avec l’acquiescement de M. Adam.

Un enquêteur de l’Autorité avait contacté par téléphone René Adam sous une fausse identité, en réponse à une annonce publiée sur internet. Par la suite, lors d’un échange de courriels entre l’enquêteur et M. Adam, ce dernier aurait fait des recommandations quant à l’achat et la vente d’actions concernant un titre.

L’AMF effectue une cybersurveillance régulière afin de détecter ce type de petites annonces qui pourraient tenter des investisseurs mal informés. L’Autorité invite par ailleurs les gens du public qui tombent sur des annonces suspectes à contacter son Centre d’information.

Attention, il ne faut pas confondre l’intimé René Adam avec le représentant de la compagnie Hexavest Inc, Jean-René Adam (no d’inscription 1871581).

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000