A A A

Patrimoine Dundee n’est pas à vendre

22 janvier 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

La famille Goodman, actionnaire de contrôle de Patrimoine Dundee, a clairement avisé l’entreprise qu’elle ne considérera aucune des offres d’achat qui ont été déposées ou qui pourraient l’être éventuellement. En deux mots, Patrimoine Dundee n’est pas à vendre.

« Nous agirons rapidement afin de profiter des importants acquis que nous avons réalisés en 2007 », a indiqué David Goodman, président de Patrimoine Dundee. Parmi ceux-ci, on note des ventes nettes records de plus de 3 milliards de dollars, un sommet en ce qui concerne les sociétés indépendantes de fonds communs au pays.

Dundee a annoncé qu’elle mettait fin aux activités du comité spécial qu’elle avait mis sur pied en novembre dernier et dont le mandat consistait à examiner les « expressions d’intérêt » formulées à l’endroit des actifs de l’entreprise. Dundee a déclaré qu’elle pourrait relancer ce comité si la situation le commandait. Pour l’heure, Dundee Corporation, la société mère de Patrimoine Dundee, a indiqué qu’elle achèterait jusqu’à 5 % des actions en circulation de Patrimoine Dundee au cours des 12 prochains mois.

Les investisseurs suivent avec grand intérêt l’évolution des actions de Patrimoine Dundee depuis septembre dernier. La Banque Scotia avait alors annoncé une prise de participation de 18 % dans Patrimoine Dundee, avec la possibilité de la hausser jusqu’à 20 %. La Scotia propose d’acheter 27,3 millions d’actions ordinaires nouvellement émises et d’actions sans droit de vote à 12,76 $, pour un total de 348 millions de dollars.

Une semaine plus tard, CI Financial entrait dans la danse avec une offre non sollicitée pour acquérir la totalité des actions de Patrimoine Dundee. La proposition, évaluée à 2,4 milliards de dollars, représentait 20,25 $ l’action. Malgré l’ampleur de cette offre, le conseil d’administration a décidé de ne pas la retenir.

Depuis un mois, le cours de l’action de Patrimoine Dundee a perdu le quart de sa valeur, passant de 17,50 $ à moins de 13 $. Lundi, le titre a clôturé la séance à 12,68 $, en baisse de près de 7 % pour la journée.

Loading comments, please wait.