A A A

PCAA : SSQ Groupe financier rassure, le Groupe Fonds des professionnels prend des mesures

23 août 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Dans le dossier des papiers commerciaux adossés à des actifs(PCAA), SSQ Groupe financier a senti venir la tempête à temps. Le 16 août dernier, l’institution financière de Québec a liquidé les titres PCAA non parrainés par des banques qu’elle avait placés dans son fonds ASTRA Marché monétaire.

L’opération, estimée à quelque 16 millions de dollars, s’est faite « sans perte pour les déposants », a déclaré à Conseiller.ca Johanne Goulet, première vice-présidente, investissement et retraite, à SSQ Groupe financier.

« Le problème n’en était pas un de valeur des titres, mais de leur liquidité. Nous avons voulu éviter d’exposer nos déposants à de possibles pertes en capital. C’est pourquoi nous avons agi de manière proactive », a dit Johanne Goulet. Quelque 40 % des PCAA présents dans le fonds ASTRA Marché monétaire posaient des problèmes de liquidité. Ils consistaient en parts d’un fonds spécialisé géré par Natcan. Ce fonds est inclus dans la liste des instruments financiers que la Banque Nationale entend racheter à leur pleine valeur, intérêts compris.

« Le fonds ASTRA Marché monétaire ne compte plus aucun de ces titres. Il en reste une infime partie dans notre fonds d’actions canadiennes géré par Natcan, mais environ ½ de 1 % seulement. »

Pour l’heure, SSQ garde en encaisse le produit de la vente des titres PCAA. Il étudie les différentes avenues possibles en vue d’un autre placement.

De son côté, le Groupe Fonds des professionnels a indiqué hier qu’il rachètera les PCAA non parrainés par des banques canadiennes qui se trouvent dans son fonds Court terme, seul fonds affecté par cette histoire.

« Cette action permettra aux détenteurs de parts de ne pas être pénalisés des soubresauts que ces placements connaissent présentement, qui sont dus au manque de liquidité du marché et affectent les fonds de marché monétaire », a souligné le groupe financier.

En entrevue à Conseiller.ca, François Landry a précisé que le rachat des titres coûtera un peu plus de 5 millions de dollars. L’entreprise utilisera ses fonds propres. « Cela pourrait avoir un impact sur notre rentabilité, mais très peu », a souligné le vice-président et chef des placements au Groupe Fonds des professionnels.

Le fonds Court terme a un actif de 36 millions de dollars, dont environ 6 millions de dollars en PCAA non parrainés. « Ce n’est pas la valeur des titres qui est en cause, mais leur liquidité. Nous avons des actions qui sont bien plus risquées », a dit François Landry. Dans ce cas, pourquoi vendre? « En agissant ainsi, nous nous assurons que nos clients ne soient plus exposés au marché actuel des PCAA et qu’ils puissent avoir accès à leur liquidité au besoin. »

Le Fonds des professionnels prévoit racheter « promptement » les titres à 100 % du prix d’acquisition plus les intérêts courus dès l’obtention de l’approbation des autorités réglementaires.

Loading comments, please wait.