A A A
Argent

Philanthropie : les Québécois tardent à établir des stratégies de dons

16 novembre 2012 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Les Québécois sont loin derrière leurs voisins canadiens pour ce qui est de la mise sur pied d’une stratégie de dons de bienfaisance, indique le Rapport sur la philanthropie de BMO Banque privée Harris.

Selon l’étude, à peine 9 % des Québécois ont établi un plan de philanthropie. C’est deux fois moins que la moyenne canadienne. Avec 23 %, la région de l’Atlantique affiche le plus haut taux au pays. Suivent l’Ontario (21 %), l’Alberta et la Colombie-Britannique (20 % chacune), la Saskatchewan et le Manitoba (17 % chacune).

Les Québécois sont aussi ceux qui ont effectué les plus petits dons en argent, avec une moyenne de 129 $. Cela se compare à 778 $ en Ontario, 751 $ au Manitoba et en Saskatchewan, à 616 $ au Canada atlantique et à 558 $ en Alberta.

D’un océan à l’autre, BMO Banque privée Harris note une hausse du nombre de Canadiens qui font un don en soutien à une œuvre de bienfaisance, et des montants qui sont versés.

Les causes les plus soutenues sont :

* Santé et soins médicaux (60 %).

* Lutte contre la pauvreté (45 %).

* Protection des animaux (30 %).

* Éducation (19 %).

BMO Banque privée Harris signale que les donateurs devraient profiter de la générosité du fisc en ce qui concerne les dons de bienfaisance.

En effet, les gouvernements ont éliminé le gain en capital sur les titres cotés en Bourse qui font l’objet d’un don à des organismes de charité. Cela comprend les actions, les obligations et les fonds communs. « Donner des titres est plus avantageux que de les vendre pour ensuite remettre le fruit de la vente, car le gain en capital sur les titres qui font l’objet d’un don ne sont pas imposables », indique l’institution financière.

L’exemple suivant démontre l’économie d’impôt qu’un donateur peut réaliser en donnant des titres.

Option 1 : Vendre les titres et faire don des espèces Option 2 : Faire don des titres « en nature »
Valeur marchande des titres

10 000 $

10 000 $

Valeur d’acquisition

5 000 $

5 000 $

Gain en capital

5 000 $

5 000 $

Gain en capital imposable (50 %)

2 500 $

0 $

Impôt sur le gain (à 48 %)

1 200 $

0 $

Reçu d’impôt pour le don

10 000 $

10 000 $

Valeur du reçu d’impôt (à 48 %)

4 800 $

4 800 $

Économie d’impôt nette

3 600 $

4 800 $

Les épargnants qui souhaitent faire un don en nature seraient avisés de consulter un conseiller. Cela leur permettra d’intégrer leur stratégie de dons philanthropiques dans un plan financier d’ensemble.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000