A A A

Placements : les préférences des épargnants

7 octobre 2009 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les épargnants semblent manifester un optimisme croissant vis-à-vis des investissements. En effet, pour un troisième trimestre consécutif, l’indice de confiance des épargnants de Manuvie a gagné du terrain. Au 30 septembre, il enregistrait un solide gain de cinq points pour s’établir à + 25. C’est la première fois que l’indice Manuvie atteint un niveau plus élevé qu’avant la dernière récession.

Hormis les fonds distincts et l’investissement immobilier, toutes les catégories examinées par Manuvie pour composer son indice sont en hausse.

Les catégories de placement prisées
Les actions sont sorties du rouge au troisième trimestre. Elles ont gagné + 9 points pour atteindre + 1. Cet indice traduit l’opinion de 34 % des personnes sondés par Manuvie. Elles ont affirmé que le moment était « propice ou très propice » pour placer de l’argent dans des actions, soit directement, soit par l’intermédiaire de fonds communs.

S’établissant à + 7, l’indice des fonds communs met fin à une importante chute de 31 points dans les sondages de décembre et d’octobre. Quelque 34 % des participants ont une opinion positive des fonds communs, alors que 27 % y sont défavorables. Notons que pour la période étudiée, les fonds distincts ont fait du surplace. Quand même, avec + 16 points, ils ont conservé leur avance sur les fonds communs.

Plus spécifiquement, les fonds équilibrés continuent d’être un choix populaire. En septembre, ils ont gagné + 6 points. Il y a un an, cette catégorie avait brusquement chuté de 33 points. Elle se situe maintenant à + 14, et 38 % des répondants jugent que les fonds équilibrés sont une bonne ou une excellente catégorie de placements, comparativement à 24 % qui ont affirmé le contraire en septembre.

Autre catégorie de placement prisée, les comptes d’épargne, les dépôts garantis et les rentes continuent d’attirer l’attention des épargnants. Au cours du troisième trimestre, ils affichaient + 18. Depuis 1999, les espèces et les placements à revenu fixe étaient les instruments d’investissement les moins appréciés des Canadiens. Mais ils ont connu une soudaine popularité à la fin de l’année dernière, tandis que les autres catégories chutaient.

Les valeurs immobilières encore à détrôner
Malgré leurs gains du troisième trimestre, les catégories de placement que nous venons de décrire ont encore fort à faire avant de détrôner les « placements dans sa propre maison ». On parle ici de rénovations ou du remboursement de l’emprunt hypothécaire, opérations qui demeurent la forme d’investissement préférée des Canadiens depuis 1999. Bien que ce sous-indice n’ait avancé que d’un seul point au troisième trimestre, il demeure confortablement en tête du palmarès avec + 57. Selon Manuvie, 66 % des personnes sondées jugent que le moment est propice ou très propice pour investir dans sa propre maison, alors que seulement 9 % le jugent défavorable ou très défavorable.

Depuis son lancement en 1999, l’indice de confiance des épargnants Manuvie est demeuré positif. Il a atteint un sommet de + 35 au début de 2000, puis il est tombé à + 11 en décembre 2001. Au cours des dernières années, l’indice est demeuré généralement près de son sommet des six dernières années en se maintenant au-dessus de + 20. Il a toutefois connu une forte baisse il y a un an et en décembre dernier, lorsqu’il a atteint un creux historique de + 5.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000